Le contenu

NOUVEAU : un système d’assurage automatique qui vous assure en tête !

Oui, vous avez bien lu le titre. C’est une petite révolution sur le marché du matos d’escalade : des enrouleurs automatiques, capables de vous assurer comme si vous grimpiez en tête, débarquent en 2022.

Grimper en tête assuré par un enrouleur automatique ? C’est maintenant possible !

Les enrouleurs automatiques vous permettent de grimper seul, ce qui est idéal lorsque vous manquez de temps et/ou de partenaires pour vous assurer. Mais jusque-là, ces systèmes d’assurage automatiques devaient être fixés en haut des murs et vous assuraient comme si vous grimpiez en moulinette. Les grimpeurs étaient donc limités aux voies verticales ou aux dalles, et à la moulinette uniquement.

Mais une nouvelle technologie débarque sur le marché européen, capable de vous assurer comme si vous grimpiez en tête ! ProGrade a inversé les choses, en ancrant le système non plus au sommet des voies, mais au bas du mur, ce qui vous permet de grimper en tête sur des voies de tous profils, en étant seul.

Un problème, une solution, imaginée par la marque italienne ProGrade

La marque italienne ProGrade est née il y a quatre ans. « Nous allions régulièrement à la salle d’escalade UrbanWall à Milan et nous grimpions souvent à trois, ce qui était très long et souvent ennuyeux, car il y avait tout le temps quelqu’un tout seul », explique Filippo Bollini, l’un des fondateurs de ProGrade. C’est alors qu’est née l’idée d’un assureur automatique plus polyvalent et compatible avec la grimpe en tête.

Il raconte : « C’est de là que tout a commencé : une étude de marché, puis le premier prototype réalisé avec des pièces imprimées en 3D et des composants démontés d’appareils électroménagers. » Le premier modèle était prometteur. Alors ont suivi quatre années de recherche et développement, de tests, et de quatre autres prototypes. Six des produits finaux ont déjà été installés dans la salle UrbanWall pour une utilisation rendue publique depuis septembre dernier.

« Au cours des deux premiers mois, nous avons enregistré 3 700 ascensions », déclare Bollini. « De nombreuses personnes ont été fascinées par le fonctionnement de ProGrade, par les possibilités qu’il offre… Nous avons reçu de nombreux compliments et félicitations, ce qui nous rend très fiers. Même les plus sceptiques, qui au départ ne voulaient pas l’essayer, ont fini par être convaincus et satisfaits de l’expérience. »

Mais techniquement, comment ça marche ?

Comment fonctionne ce système ? Ce sont des capteurs, un logiciel et des moteurs, qui suivent le mouvement de la corde et donnent ou reprennent du mou en conséquence. Le système de verrouillage est mécanique, comme la plupart des dispositifs d’assurage à freinage assisté, tel que le Grigri, et repose sur l’adhérence de la corde et du mécanisme.

L’électronique et la mécanique travaillent conjointement pour détecter la distance entre le grimpeur et le sol – non seulement pour permettre un relâchement approprié de la corde, mais aussi pour éviter les chutes au sol. L’un des ingénieurs de la marque note également que le mou peut être récupéré par le dispositif ProGrade à une vitesse bien plus rapide que celle d’un assureur humain.

ProGrade est certifié CE (obligatoire pour les produits vendus dans l’Union européenne) et, selon Bollini, « testé selon les règles canoniques de l’escalade (UIAA) par un organisme de certification spécialisé (Dolomiticert) ».

Le ProGrade est compatible avec tout type de mur et peut même passer en mode moulinette. Les grimpeurs n’ont qu’à s’encorder, appuyer sur un bouton situé sur un écran tactile et, surtout, s’assurer que leur nœud est vérifié avant de commencer leur ascension.

L’équipe de ProGrade n’a pas précisé de calendrier pour la disponibilité en France. « Nous travaillons actuellement à la création d’un réseau de vente international avec l’aide de partenaires et de distributeurs », a déclaré Bollini. « Étant donné la grande appréciation et la réponse du marché, il est possible que cette étape aille plus vite que prévu. »

Publié le : 01 décembre 2021 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers MatosNews Matos