Accueil > # Univers compétition > Le point sur le classement général des Coupes du Monde de bloc !

Le point sur le classement général des Coupes du Monde de bloc !

Il est temps de jeter un bref regard en arrière. Que s’est-il passé sur les premières Coupes du Monde de la saison ? Qui domine le circuit mondial de l’année 2017 ? Le titre est-il déjà joué, ou bien, tout reste à faire ? 

Dressons le bilan des Coupes du Monde de bloc, à la mi-saison.

Quatre étapes ont déjà eu lieu, sur sept que compte cette saison 2017. Les meilleurs athlètes mondiaux ont tout d’abord voyagé en Suisse, à Meringen, début Avril. Puis ils se sont envolés pour la tournée asiatique: trois échéances, d’abord en Chine, à Chongqing et Nanjing, puis au Japon, à Tokyo, il y a une semaine.

Le classement général chez les femmes

Un duo a rapidement pris les manettes du classement général chez les femmes. Avant même le lancement de la saison, nous nous attendions à un duel Coxsey/Garnbret explosif. Quelques mois plus tard, on peut dire que c’est bel et bien le cas. La jeune slovène Janja Garnbret vient titiller celle qui domine le circuit mondial depuis des lustres: Shauna Coxsey, revenue de blessure plus motivée que jamais. 

Deux styles différents, deux façons d’appréhender les compétitions, deux expériences qui ne se ressemblent pas… Et pourtant, ces deux grimpeuses se tiennent à moins d’une dizaine de points au classement général provisoire. À elles deux, elles ont remporté toutes les Coupes du Monde de ce début de saison. Shauna s’imposait à Meiringen et Nanjing, quand Janja prenait l’or à Chongqing et Tokyo. 
Et quand elles ne gagnent pas, toutes deux sont déjà montées sur la deuxième marche du podium.

C’est extrêmement serré donc, avec un léger avantage à la britannique Shauna Coxsey (335 points) qui prenait la 4ème place à Tokyo, quand Janja (327 points) terminait 6ème de la première Coupe du Monde à Meiringen.

Mais Janja ne pourra pas participer à toutes les manches de cette saison. En effet, fin Juin, elle ne prendra pas part à la Coupe du Monde de Mumbai en Inde, devant préparer les Championnats d’Europe de difficulté.

Mais rien n’est fait, tout est encore possible. Notamment pour la japonaise Miho Nonaka, une centaine de points derrière ce duo de tête, mais qui pourrait très bien créer l’exploit en cette fin de saison. Depuis le début de la saison, elle compte trois podiums – trois médailles de bronze, et une neuvième place. Des résultats qui la place 3ème du classement général, avec 232 points, juste devant une autre japonaise, Akiyo Noguchi, avec 180 points.

  • Le classement provisoire:

Le classement général chez les hommes

Les acteurs masculins de ce début de saison sont incontestablement les japonais. Impossible que vous ayez vu une finale avec aucun japonais qui ne la disputait. Impossible aussi que vous ayez vu un podium sans grimpeur nippon dessus. Ainsi, quatre japonais se retrouvent dans le Top 6 du classement général à la mi-saison. Et les cinq premiers grimpeurs se tiennent dans un mouchoir de poche, à seulement quelques points d’écart.

Et malgré une forte suprématie du Japon, la victoire reste tout de même difficile à prédire sur chaque étape de Coupe du Monde. En effet, depuis le début de la saison, un nouveau grimpeur gagne une nouvelle manche, et personne n’a encore réussi à monter deux fois sur la plus haute marche du podium.

C’est d’abord le japonais Kokoro Fujii qui s’imposait sur la première étape de l’année, à Meiringen. Puis, le coréen Jongwon Chon s’emparait de la médaille d’or à Chongqing, avant que Keita Watabe ne fasse de même à Nanjing. Enfin, c’est finalement le russe Alexey Rubstov qui montait sur la plus haute marche du podium à Tokyo, il y a quelques jours.

Et en additionnant à sa victoire deux troisièmes places et une quatrième place, c’est le japonais Keita Watabe qui figure au sommet du classement pour le moment. Avec 285 points, il devance le russe Alexey Rubstov, qui n’a pas été aidé par sa santé, étant malade fin Avril à Nanjing, loupant ainsi les demi-finales.

Tomoa Narasaki est le plus constant en ce début de saison. Malgré un faux départ à Meiringen où lui aussi manquait les demi-finales, le japonais a su rebondir, prenant la deuxième place trois fois consécutivement sur les trois étapes qui suivirent.

Malgré deux finales manquées, le coréen Jongwon Chon est toujours dans la course au titre. Actuellement 4ème avec 226 points, il est à moins d’une soixantaine de points du premier.

Et il ne faut pas oublier que pour les athlètes participant aux sept étapes de Coupe du Monde de la saison, leur moins bon résultat sera enlevé, pour ne comptabiliser que leurs meilleures performances.

  • Le classement provisoire:

Le classement des nations

Au classement des nations, inutile de préciser qu’un pays domine largement les autres. L’équipe japonaise hisse ses couleurs au sommet du classement provisoire, avec une belle longueur d’avance. 

En effet, le Japon compte plus du double de points que ses plus proches rivaux. 1372 points glanés pour les athlètes japonais, contre 568 pour la Slovénie, 2ème, au coude-à-coude avec la France, pour le moment sur la troisième marche du podium avec 4 points de moins.

Pour illustrer la performance du Japon, et à titre de comparaison, les nippons comptabilisent plus de points à ce stade de la  saison 2017, que la France à la fin de l’année 2016, qui pointait pourtant 2ème du classement général !

La suite ?

Place maintenant aux trois dernières Coupes du Monde, réparties sur trois continents différents, et étalonnées sur trois mois. D’abord les USA avec la traditionnelle étape de Vail, les 09 et 10 Juin.

Puis deux semaines plus tard, rendez-vous en Inde, pour disputer l’avant-dernière manche à Mumbai.

Enfin, la saison s’achèvera en Août, à Munich, en Allemagne, par une double échéance. Une compétition pour deux gros événements: la dernière étape de Coupe du Monde, couplée au Championnats d’Europe de bloc 2017.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*