Le contenu

Test matos: FiveTen Blackwing women

Parce qu’il y en a marre que l’escalade rime toujours avec virilité. Parce qu’on n’en peut plus de voir toujours nos petits pieds frêles et délicats supporter les mêmes chaussons terriblement ennuyeux… Et surtout, parce que « m..de! » c’est pénible de toujours porter les mêmes chaussons que son copain !!!! Pourquoi les filles ne pourraient-elles pas avoir leur matos girly ? Il semble que FIVE TEN ait finalement entendu ce cri de détresse envoyé par une bonne partie des grimpeuses qui souhaitaient (et le revendiquent toujours) pouvoir performer tout en affirmant leur féminité (et pouvoir enfin accorder leurs chaussons avec leur tenue…) ! Le BLACK WINGS a donc été crée pour nous les femmes avec certes un esthétisme résolument girly mais sans pour autant mettre de côté ses atouts de grimpeuse guerrière. Mais que ce soit clair, le BLACK WINGS version femme est identique dans sa conception à son homologue masculin. Seule différence : la couleur.

Sur de sa force, ce Blackwing en jette avec sa parure rose!!

Sur de sa force, ce Blackwing en jette avec sa parure rose!!

On ne le répétera jamais assez, le Black Wings n’est autre qu’un Dragon muni de deux longs velcros avec un talon légèrement modifié. L’ouverture large du chausson associée aux deux languettes matelassées facilite le chaussage et le rend plus rapide.

IMG_0012
IMG_0013

La doublure est bien connue puisqu’elle est le même que sur les autres modèles de la marque américaine

Le matériau extérieur est en Cowdura TM, cuir suédé synthétique. A la différence des chaussons en cuir « naturel », le Cowdura s’agrandit moins et s’ajuste mieux à la forme du pied. Le seul souci est que du coup, il est moins respirant et à tendance à puer. Mais bon, comme les filles sentent toujours la rose, ce n’est vraiment pas un problème… La languette d’ouverture est composée d’une doublure en microfibres laineux qui est censée limiter la transpiration et prévenir des zones d’échauffement. Les BLACK WINGS ont un profil fin, ce qui est une bonne nouvelle pour tous les pieds minces qui compensaient en serrant leur chausson au max.

La forme générale du chausson est franchement cambrée avec une [highlight]pointe[/highlight] particulièrement crochetante. Avec une  asymétrie peu  marquée et une grande souplesse, le blackwing propose une escalade instinctive et fait la part belle aux sensations. La semelle utilise la technologie HF Stealth avec une gomme très tendre et adhérente. Bref, ce chausson est taillé pour le bloc, les voies courtes et déversantes, et la SAE.

IMG_0011

L’asymétrie est maîtrisée.

 

Une pointe souple et crochetante.

Une pointe souple et crochetante.

Ce qui est assez incroyable dans ces chaussons, c’est leur capacité à allier confort et agressivité. Généralement, un chausson agressif se veut difficile à enfiler comme à enlever, traumatisant pour les pieds. Avec les BLACK WINGS, tous ces désagréments ont disparu ! L’ouverture large associée à un espace réellement conçu pour les orteils (et pas une zone exigüe où les orteils doivent s’empiler les uns sur les autres pour rentrer dans le chausson) permettent de les enfiler sans hurlements. Ajoutez à cela les languettes matelassées et vous obtenez de véritables pantoufles de grimpe. Moi qui n’ai jamais pu rentrer dans des Anasazi, j’ai eu un soupir de soulagement en voyant à quel point les BLACK WINGS sont confortables.

En pratique, le BLACK WINGS est un chausson d’une efficacité redoutable. L’accroche de la gomme Stealth HF est vraiment excellente et permet d’appuyer en puissance sans avoir peur de zipper. Son agressivité et sa précision en font la star des profils courts, raides et déversant.

IMG_0015Les petits hics:  FIVE TEN a prit le parti de garder ce [highlight]talon[/highlight] très performant mais qui malheureusement ne convient qu’à une minorité de grimpeur(se)s. En effet, bien souvent, le talon ne rentre pas jusqu’au bout du chausson ou sort de celui-ci à la moindre poussée. Grosse déception donc lors de l’essayage, mon talon ne va pas jusqu’au fond du chausson. Les sensations sont donc mitigées.. Si cela ne semble pas affecter le reste du chausson ni même son efficacité en pointe, ce talonne ne (me) rassure pas.

Le second petit « hic » se trouve quant à lui au niveau du portefeuille : 109 euros à débourser pour se procurer ce petit bijou, ça fait mal…

Enfin, FIVE TEN, en décidant de faire un chausson féminin, a tout misé sur l’esthétisme en oubliant que la morphologie des femmes n’est pas la même que celle des hommes. Aucune différence d’ailleurs dans la description sur leur site internet : copié/collé de la version homme. Ne vous y trompez donc pas, à l’inverse de LA SPORTIVA qui a sorti il y a peu le SOLUTION WOMAN adapté au pied féminin, rien n’a changé dans la conception du BLACK WINGS qui n’est autre qu’un chausson homme teint en rose ! A quand un chausson FIVE TEN conçu et pensé pour des grimpeuses ?

Le BLACK WING a donc réussi ce pari : allier performance, confort et esthétisme. Sa version rose flashy, associée à de petits détails bleus comme les surpiqures sur les velcros ou encore le discret logo FIVE TEN sur l’avant du chausson, est très réussie. L’ensemble donne un chausson très girly qui plait à toutes. Les velcros et l’ouverture large ravissent les grimpeuses qui ne se découragent plus à l’idée d’une journée de bloc à mettre et enlever ses chaussons. Enfin, malgré un confort exceptionnel pour ce type de chausson, l’efficacité est toujours là. Puissance et précision n’ont pas été oubliées. A essayer, sensations garanties !

Publié le : 28 avril 2014 par Vincent vues

# Actualités PG# Le Lab PGNews MatosTest matos

FiveTen Blackwing women