Le contenu

Symon Welfringer, premier Français à enchaîner « Le Voyage » E10 7a / 8b+ à Annot

© Marc Daviet / Millet

En début de semaine, Symon Welfringer a réussit la première répétition française de la mythique voie de trad, « Le Voyage » (E10 7a / 8b+). Cette voie, réputée pour être la plus dure de France, remonte un mur fissuré et déversant en grès, sur près de 40 mètres.

Ouverte en 2017 par l’anglais James Pearson dans le mur de la chambre du Roi à Annot, au cœur des Alpes-de-Haute-Provence, elle n’a été grimpée que trois fois depuis son ouverture et n’avait encore jamais été réalisée par un Français.

Ingénieur météo de profession, Symon Welfringer, 28 ans, a obtenu en 2021 la plus haute distinction en alpinisme, le Piolet d’Or, pour son ouverture en mixte de la face sud vierge du Sani Pakush aux côtés de Pierrick Fine.

Le natif de Metz, qui incarne depuis quelques années le plus haut niveau de l’alpinisme français actuel, continue de montrer toute sa polyvalence avec cette répétition majeure de cette voie.

C’était un de mes rêves que de gravir une telle voie, la définition pour moi de la beauté de l’escalade : une ligne pure suivant les aspérités naturelles sur 45m, un mur vierge de tout artifices et la nécessité de placer sois même toutes les protections plus ou moins solides. Le tout sur un rocher d’une qualité exceptionnelle avec des mouvements incroyables. Que de superlatifs pour un bout de caillou mais c’était une grande émotion de réussir à grimper ce «Voyage».

Me voilà en haut de la voie trad la plus dure de France, et premier Français ! Ce n’est pas la plus dure, mais sûrement la plus belle voie que j’ai eu l’occasion de grimper ! »

Symon Welfringer


Lire aussi

Barbara Zangerl nous raconte son enchaînement de l’une des plus dures voies de trad en France

Publié le : 31 mars 2022 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers Falaisecroix en falaise

Symon Welfringer