Le contenu

Mondial de Briançon: une dernière soirée riche en émotions…

Hier soir devait avoir lieu les finales de la coupe du monde de Briançon 2014, mais tout ne s’est pas exactement passé comme prévu. Retour sur une soirée pas ordinaire…

18h30, nous pénétrons dans l’enceinte du quartier Berwick. Le temps est menaçant, mais on croise les doigts pour que ça passe. Et oui, pour rien au monde on ne voudrait rater cette finale qui s’annonce d’ores et déjà magnifique!

19h, quelques grosses gouttes commencent à tomber, et en l’espace de 5 minutes, nous somme témoins  d’une vraie scène apocalyptique: grêle, rafale de vent, les parasols et les tentes des partenaires qui s’envolent, les spectateurs qui courent dans tous les sens pour tenter de trouver un abri, et en quelques minutes, le mur qui est prévu pour rester à l’abri en cas de pluie, et non en cas de grêle intense accompagnée de forte rafale de vent, est clairement trempé. 

19h10, le plus gros semble passé, la décision est prise de reporter les finales à 21h. C’est parti pour une mission « séchage de mur » et tout le monde met la main à la patte, ouvreurs, bénévoles et même les photographes. La famille du mondial de l’escalade tente le tout pout le tout!

20h, le temps se couvre à nouveau sérieusement, et semble encore plus menaçant que la première fois. Quelques éclairs commencent à apparaître au loin. On espère que l’orage ne passe pas au dessus de nous, mais il n’en sera pas ainsi… En effet, en l’espace de quelques minutes, l’orage et là, et bel et bien au dessus de nos têtes. Les éclairs commencent à fuser dans tous les sens, et le son émit par le tonnerre est vraiment intense au point que les pompiers décident de faire évacuer le public réfugié sous les tentes de la buvette. Et puis, comme on le voit rarement, un éclair vient toucher l’un des bâtiment de l’enceinte de la compétition où sont postés pas mal de bénévoles, l’organisation, la presse, etc… et plusieurs personnes sont malheureusement touchées par la foudre à l’intérieur (les personnes qui étaient en contact avec un objet métallique à ce moment là: un frigo, un radiateur, …). Heureusement, leur vie n’est pas en danger, mais une énorme frayeur pour tout le monde. 

Le maire en personne décide d’annuler l’événement pour des raisons évidentes de sécurité. Les podiums se feront donc à 21h en salle d’isolement sur les résultats des demi finales. Un groupe électrogène est mis en place dans la salle car la foudre a fait sauté toute l’électricité de l’enceinte de la compétition, et quelques spots sont disposés de manière à éclairer un minimum le podium. 

21h, les podiums peuvent débuter. C’est dans l’émotion que Chritspoher, le maire de Briançon et le président de l’IFSC prennent la parole pour revenir sur cette soirée, sans micro bien entendu. S’en suit le podium féminin, et n’ayant plus d’électricité, les hymnes ne peuvent donc pas être joués. Qu’importe, la médaillée d’or de Briançon, Jain Kim, se propose de chanter son hymne national A capella avec l’aide d’un membre de son équipe dans le public. Un grand silence règne dans la salle, et tout le monde est admiratif par l’entrain de Jain Kim à chanter son hymne national. Un moment juste magique, et très intense en émotions, ce qui redonne le sourire à toute la salle. Sachi Amma, premier sur cette étape en fera autant, accompagné par toutes l’équipe japonaise. Merci aux 2 vainqueurs pour ce moment rare, et à toute la famille de l’escalade qui nous permet de vivre des moments comme celui là.

Nous sommes en train de mettre en ligne les vidéos de ce moment exceptionnel, à découvrir très prochainement sur PG. 

21h45, pour clôturer le mondial comme il se doit, et parce qu’à Briançon on ne se laisse pas abattre, c’est repas offert pour tout le monde. Un moment convivial de plus!

En résumé, une finale qui n’a pas eu lieu, mais la veille nous avions assisté à de magnifiques demi finales qui ont tenu leur rôle de finale.  Et une fois de plus, nous sommes fiers d’avoir suivi ce mondial de l’escalade qui fêtait ses 25 ans. Un événement à part entière dans le monde de l’escalade, où simplicité et convivialité riment avec professionnalisme, et c’est que du bonheur. Un grand merci à Philippe Ligerot, grand manitou de la compétition, et à toute son équipe pour leur efficacité et leur accueil. Sans ce mondial, la tournée estivale des compétitions ne serait plus la même… 

On se donne rendez-vous l’année prochaine! 

Podium femmes:
1. Jain Kim
2. Magdalena Rock
3. Anak Verhoeven

Podium Hommes: 
1. Sachi Amma
2. Romain Desgranges
3. Jakob Schubert

Publié le : 21 juillet 2014 par Charles Loury vues

# Actualités PG

briançon 2014cdm briançon 2014Jain Kimsachi amma