Le contenu

Les italiens en grande forme à St-Léger-du-Ventoux!

À l’heure où Vincenzo Nibali s’impose sur le Tour de France, les grimpeurs italiens ont eux aussi à cœur de faire parler d’eux en France, tant sur le caillou qu’en compétition!

On commence avec Jenny Lavarda! Tout juste l’étape de Briançon terminée, cette dernière a voulu aller tâter du rocher. Direction St-Léger-du-Ventoux donc. Bien lui en a pris, puisqu’elle ressort avec une belle liste de croix! Elle signe par ailleurs son premier 8b+ à vue avec « Le mur des cyclopes ».  

« Ça faisait longtemps que j’entendais parler de cette belle voie et quand je l’ai vue pour la première fois, je l’ai toute de suite aimé! C’est une voie longue et intensive, avec un crux sous le relais. Elle est très spectaculaire, car très surplombante avec son départ sur colonnettes et sa dernière partie sur petites prises. »

Jenny n’en reste pas là, puisqu’elle enchaîne aussi trois autres voies dans le huitième degré:
« La Bataille du Marathon » 8b / 2 essais
« Express surmaquée » 8a+ / à vue
« Dis moi qui tu suis, je te dirais qui tu hais » 8a / à vue

La multiple championne italienne ne s’arrête pas là, puisque après ses quelques jours passés en falaise, elle prend la direction de l’Argentière-la-Bessée. C’est parti pour l’Open international, elle qui y participe depuis 1995! Avec 2 blocs en 4 essais en finale, Jenny Lavarda repart avec une belle médaille de bronze.

« C’était une superbe soirée de finale, avec un superbe show! 3 blocs: le premier technique, un autre avec un jeté et un dernier tout en puissance. J’adore cette compétition, chaque année c’est toujours plus spectaculaire! »

tab

Son compatriote Francesco Vettorata fait lui aussi parler la poudre! 

Tout juste après avoir réalisé sa meilleure perf en coupe du monde lors de l’étape de Briançon (10ème), Francesco Vettorata a accompagné Jenny Lavarda à St-Léger. Galvanisé par son résultat à Briançon, il est à l’aise sur le rocher. Après quelques 7b et 8a, il attaque les choses sérieuses avec « La Bataille du marathon », 8b. 
Mais Francesco réalise surtout « Idéal Chimérique » son premier 8c+ à vue! D’ailleurs, il se souviendra longtemps de la façon dont les choses se sont déroulées…

« Mory, mon entraîneur, m’a dit qu’il y avait un 8b à faire à vue. Quand j’ai vu la voie en surplomb qu’il me montrait, je suis directement tombé amoureux de la ligne! J’ai prit la corde, je me suis vite attaché et j’ai attaqué. La première partie de la voie, c’est de la conti, sur des prises assez distantes avec quelques mouvs dynamiques. On rentre ensuite dans une partie plus intense, où les prises deviennent plus petites. Il y a un crux super dur à passer. Mais j’ai réussi et je suis allé au bout de la voie, à vue! Quand je suis descendu, Mory m’a dit que je venais en fait d’enchaîner « Idéal Chimérique » un 8c+! Je n’y croyais pas! »

fran

Publié le : 27 juillet 2014 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers Falaise

francesco vettoratajenny lavarda