Le contenu

La France remporte une compétition par équipes au concept nouveau à Salt Lake City !

La France s'est imposé devant la Belgique et le Japon © Vladek Zumr

Entre les deux manches de Coupe du Monde de Salt Lake City, l’IFSC organisait hier une compétition par équipes au concept totalement nouveau. Parmi toutes les nations qui ont participé à ce tournoi amical, la France s’est imposée.

En patientant avant la nouvelle étape de Coupe du Monde qui aura lieu ce week-end à Salt Lake City de nouveau, l’IFSC, en lien avec la fédération américaine, a organisé une compétition d’un genre nouveau: un tournoi de bloc par équipes mixtes. Un événement au concept innovant, mêlant mixité hommes/femmes et cohésion d’équipe, dans une ambiance bon enfant.

Chaque fédération nationale a ainsi proposé 4 noms (2 hommes et 2 femmes) pour créer une mini équipe nationale. Chaque équipe nationale formait ensuite deux duos mixtes, et chaque duo avait 3 blocs à réaliser. 6 blocs au total avaient donc été ouverts pour l’occasion.

Les coachs de chaque équipe étaient responsables de la lecture des blocs et choisissaient quel duo de grimpeur envoyer face aux blocs, sans perdre de vu que chaque duo devait être assigné à 3 blocs. Une vraie composante stratégique était alors mise en place et les grimpeurs devaient se partager entre eux les infos et les méthodes pour que chaque homme et chaque femme puisse atteindre le sommet des blocs.

Une opportunité amusante de tester un nouveau concept, tout en se préparant pour la prochaine Coupe du Monde qui aura lieu ce week-end.

De la bonne grimpe, des challenges, de l’ambiance et des sourires. Cette première édition de cette compétition par équipes fut une réussite ! © Vladek Zumr

Et à ce jeu, les français ont mis tout le monde d’accord ! Chez les hommes, Micka Mawem a participé accompagné de Nicolas Januel, entraîneur national, qui a donc décidé d’enfiler les chaussons pour prendre part à cette compétition en tant que grimpeur, laissant la casquette de coach à Manu Cornu. Oriane Bertone et Maïlys Piazzalunga sont venues compléter cette équipe de France. Fanny Gibert, qui souhaitait également participer, s’est intégrée à l’équipe belge, pour qui il manquait une grimpeuse.

Pour les 6 blocs qui avaient été tracés pour l’occasion, les grimpeurs disposaient de 5 minutes, à deux, pour tenter de grimper au sommet de chaque passage. Au total, la France signe 9 tops et décroche la première place de cette compétition. La Belgique arrive en second avec 7 tops, devançant le Japon avec 6 tops.

C’était une compétition hyper sympa, sans se prendre la tête. Il y avait une super ambiance entre les grimpeurs des différentes nations. C’était très cool ! D’autant plus que j’ai participé à la compétition et c’est Manu Cornu qui a fait le coach, c’était très sympa également. Une bonne ambiance, on s’est bien marré ! »

Nicolas Januel

Publié le : 26 mai 2021 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers compétition

cdm Salt Lake City 2021Salt Lake City 2021