Le contenu

Janja Garnbret enchaîne son premier 8B+ bloc !

À l’occasion de la journée des droits de la femme, Janja Garnbret a signé la première ascension féminine de « Bügeleisen » 8B+ à Malatal, en Autriche.

« L’escalade est le nouveau fer à repasser, mesdames », a déclaré Garnbret dans son post, où elle a mis l’accent sur le fait d’avoir réalisé la première ascension féminine de ce bloc iconique (« Bügeleisen » se traduisant par fer à repasser en allemand).

« Bügeleisen » a été enchaîné pour la première fois par Klem Loskot en 2001. Au moment de son ascension, ce bloc était considéré comme l’un des plus dures du monde. En effet, il n’était autre que le deuxième 8B+ libéré, l’autre étant « Radja » de Fred Nicole. Le seul bloc plus difficile à l’époque était « Dreamtime » 8C, également enchaîné par Fred Nicole.

« Bügeleisen » est un bloc ultra physique. Dans un panneau à 50 degrés, il faut serrer de petites prises, tout en restant bien gainé. Ce bloc a été répétée pour la première fois par Markus Bock, en mars 2002. Puis, plus d’une décennie plus tard, Nalle Hukkataival a fait la troisième ascension en avril 2013. Il a ensuite ajouté un départ assis et lui a donné la cotation de 8C.

Il s’agit du tout premier 8B+ que la Slovène enchaîne. Jusqu’à maintenant, sa plus grosse performance en date sur le rocher était l’enchaînement d’un 8A+ bloc.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par JANJA GARNBRET (@janja_garnbret)

Publié le : 09 mars 2022 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers Falaisecroix en falaise

janja garnbret