Le contenu

Coupe de France de Valence: jour 2

Pour cette 2ème journée, place aux catégories minimes, seniors et vétérans. A l’instar de la veille, sportivement parlant, les grimpeurs étaient plutôt satisfaits de l’organisation générale. Le seul bémol restait une fois de plus l’ambiance, bien que les finales du soir étaient mieux orchestrées que la veille (musique, mur éclairé et salle dans le noir). Mais bon, on regrette les étapes de coupe de France qu’on a connu il y a quelques années sur Valence avec poursuites, son, lumières et speaker. Et sinon du côté des résultats?

Minime fille:

En l’absence de  Chloé Rouhling, on avait misé sur Auriane Favrin… Et bien c’était sans compter sur FLora Lecerf qui validera une prise de plus en finale. Auriane termine donc 2ème, suivie de Julian McCarron.

Minime garçons:

Théo Gaudre s’impose en finale, avec une prise de plus que le chamoniard Ulysse Robach. Elie Meignan complètera le podium. Contrairement à hier, les ouvreurs semblent avoir serrés la vis pour les finales, histoire d’éviter au maximum les ex-aequo. En effet ce soir nous ne verrons aucun top.

Seniors filles:

Si les jeunes étaient présents en finale (Julia Chanourdie, Salomé Romain, ou encore Candice Gautier), c’est notre célèbre doyenne, Cécile Avezou, qui l’emporte au temps (2min46) après avoir réussi la même performance que la briançonnaise  Salomé Romain (3min10). Julia Chanourdie complètera le podium.  Bref, encore ce satané chrono qui vient jouer les troubles fêtes en difficulté. Aux dires de certains grimpeurs, cette règle change complètement leur façon d’aborder les voies: objectif aller vite, passer les repos, bref on laisse de côté l’esprit de la difficulté… Alors quelles sont les solutions? Visiblement, on ne reviendra pas en arrière concernant cette règle. La seule solution pour s’en affranchir le plus souvent possible réside dans l’ouverture des compétitions! Des demis plus dures pour faire un classement avant les finales reste la meilleure solution pour que le chrono soit vraiment utilisé en dernier recours. Espérons que l’évolution aille bien dans ce sens là!

Seniors garçons:

Chez les seniors hommes, Gautier Supper revient sur le devant de la scène après avoir raté sa qualification en équipe de France cette saison. Il remporte donc cette première étape devant le Valentinois Flavien Guerimand, qui joue le jeu de la vitesse, parfois au détriment de la qualité de grimpe. Quand on vous dit que ces règles font évoluer la discipline! Le niçois Kevin Aglae complètera le podium. A noter également la présence en finale du jeune Lucas Mesnard, qui décidément manque de régularité: après un raté hier en espoirs, il réalise une superbe performance aujourd’hui en seniors en terminant 5ème.

 

Voila pour ce qui est des résultats, à noter que les podiums ont encore pas mal traîné ce soir suite à des réclamations et des petits soucis logiciels avec cette nouvelle règle du chrono. Au final il n’y avait vraiment plus grand monde dans la salle lors de la remise des récompenses. Dommage !

Voilà cette première étape de coupe de France 2013 se termine, et Valence vous donne rendez vous en avril pour une coupe de France de bloc dans leur toute nouvelle salle, et en novembre pour une étape de coupe du monde. A noter que dès demain le mur du Polygone subira une cure de jeunesse. On vous mettra les photos prochainement.

 

  

 

Publié le : 28 octobre 2012 par Charles Loury vues

Non classé

coupe de france de difficulté 2013valence