Le contenu

Championnat d’Europe espoirs à Gémozac: l’Autriche à l’honneur pour les minimes

Suite et fin des finales de difficulté des premiers championnats d’Europe espoirs de l’histoire. Place à la catégorie minime donc, et premier point positif, ces finales ont autant été mises en valeur que la veille au soir, vraiment top pour ces jeunes qui ont parfois droit à des finale au rabais le dimanche matin. 

  • Minimes filles:

Comme hier, les voies sont une nouvelle fois super bien ouvertes et proposent une belle variété. Au menu, un bon 7c+ pour les filles. La française Paloma Simon sera la première à réaliser une belle performance, chutant au rétablissement du toit. 5 autres grimpeuses arriveront au niveau du rétablissement, dont l’autrichienne championne du monde en titre, Hannah Schubert, qui chute au dernier mouvement de la voie, énorme performance! La britanique Molly Thompson qui avait impressionné en finale tombera sur le même mouvement que Paloma et n’inquiètera pas Hannah Schubert. Une autre autrichienne passera ce fameux réta, Franzisca Sterrer, elle  sortira les pieds du réta et chutera 2 mouvements plus tard après un beau combat. La serbe Stasa Gejo, n°1 sur le circuit des coupes d’Europe espoirs, et seule représentante de son pays (respect!) réalisera un super run, mais explosera à 2 mouvements d’Hannah Schubert. La russe Anastasia Karkavina réalise la même performance que la Serbe, mais le chrono sera à l’avantage de Stasa.

1. Hannah Schubert
2. Stasa Gejo
3. Anastasia Karkavina 

 

  • Minimes garçons:

La encore, une voie bien raide, 8a+ selon les ouvreurs, avec des mouvements de compression, et beaucoup de rési au programme. Lucas Mesnard sera le premier à réaliser LE run de la finale. Une grimpe propre et rythmée, rien à redire, le garçon vaut des points…! Aucun autre concurrent ne parviendra à le dépasser, pas même le champion du monde en titre, le slovéne Anze Perharc. Un seul autre grimpeur réalisera la même performance que Lucas, l’autrichien Georg Parma, déjà impressionnant durant les qualifications. Hélas pour Lucas, le chrono jouera en la faveur de l’autrichien. L’allemand Ruben Firnenburg complétera le podium, juste en dessous des 2 mutants Franco-autrichiens.

1. Georg Parma
2. Lucas Mesnard
3. Ruben Firnenburg
 

En resumé sur ces championnats du monde espoirs, une superbe compétition comme on aime en voir, des voies bien calées, une bonne ambiance, et comme toujours une flopée de médailles d’or pour l’équipe autrichienne (4) en minime fille, minime homme, cadette et junior fille. Respect.

Les résultats complets

 

Publié le : 04 novembre 2012 par Charles Loury vues

Non classé