Le contenu

Officiel: Anouck Jaubert qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo !

La française Anouck Jaubert, n°1 mondiale de l’escalade de vitesse en 2018, vient de décrocher sa place pour les Jeux Olympiques de Tokyo l’an prochain.

La nouvelle peut paraître surprenante en cette période de confinement. Alors qu’aucune compétition n’a lieu, et que les événements internationaux sont repoussés et ou annulés au fil des jours, une grande nouvelle est tombée ce matin: la française Anouck Jaubert et l’italien Michael Piccolruaz sont officiellement qualifiés pour les J.O de Tokyo !

C’est grâce à la réaffectation du quota non-utilisé de la Commission Tripartite que ces deux athlètes ont décroché leur place. En effet, selon le système de qualification olympique, les places de la Commission Tripartite devaient être attribuées d’ici fin mars. Cependant, aucune demande n’a été déposée dans ce délai, et étant maintenant à la fin du mois d’avril, ces deux places ont été réaffectées.

En août 2019, lors des Championnats du Monde d’escalade, première compétition qualificative pour les Jeux, Anouck Jaubert avait loupé sa place pour Tokyo de peu. Elle terminait 11ème. La pire des positions: celle de première non-qualifiée. Mais c’est justement grâce à cette place qu’Anouck se voit attribuer aujourd’hui le quota non-utilisé de la commission Tripartite, comme le prévoyait le règlement.

Extrait du règlement du système de qualification olympique

Pour rappel, l’idée de départ du quota de la Commission Tripartite était de permettre à des athlètes de pays olympiques mineurs de se qualifier. Le seul critère était de participer au Championnat du Monde de combiné en 2019, mais aucun grimpeur faisant partie de la liste de ces pays sous-représentés n’y a participé. D’où la réaffectation de ces places.

L’équipe de France olympique maintenant au grand complet !

Avec deux quotas maximum par nation, l’équipe de France olympique affiche dorénavant complète.

Chez les hommes, ce sont les Frères Mawem qui défendront nos couleurs, Micka s’étant qualifié lors des Mondiaux 2019, et Bassa ayant décroché sa place lors du Tournoi de Qualification Olympique qui se tenait cet automne à Toulouse.

Chez les femmes, Anouck Jaubert rejoint ainsi Julia Chanourdie, qui comme Bassa, avait brillé lors du TQO et remportait son ticket pour les Jeux.

Notons que seuls deux autres pays ont rempli leur quota: le Japon et les USA.

32 grimpeurs qualifiés pour les Jeux

La réallocation des places inutilisées porte désormais le total des athlètes qualifiés pour les J.O à 32 (16 par sexe):

Les huit places restantes seront attribuées lors des différents championnats continentaux:

  • Championnats d’Europe à Moscou (RUS), du 1er au 8 octobre
  • Championnats d’Afrique au Cap (RSA), date à définir
  • Championnats d’Asie, lieu et date à déterminer
  • Championnats d’Océanie à Sydney (AUS), date à déterminer

Le Conseil d’administration de l’IFSC a récemment décidé que le processus de qualification devra être conclu d’ici le 31 décembre 2020.


Pour rappel, en raison de la pandémie de COVID-19, le Comité International Olympique et le Comité d’Organisation de Tokyo 2020 ont été contraints de reporter les Jeux d’un an. Ils sont désormais programmés du 23 juillet au 8 août 2021.

Publié le : 30 avril 2020 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers compétition

anouck jaubertjeux olympiques