Le contenu

Quand les Champions du Monde de bloc prennent la tête des qualifications de l’épreuve de difficulté !

Après le bloc, place à la difficulté aujourd’hui ! Et les hostilités commençaient ce matin, par les qualifications hommes et femmes de l’épreuve. Ils étaient près de 200 grimpeurs à prendre d’assaut les deux voies de qualification de leur catégorie.

Narasaki domine une nouvelle fois Ondra en difficulté !

Et on commence par les hommes, où trois grimpeurs se disputent la première place après avoir enchaîné les deux voies de qualification: le suisse Sascha Lehmann, vainqueur de la première Coupe du Monde de difficulté de la saison à Villars, l’autrichien Jakob Schubert, médaillé d’argent hier lors des finales du bloc et… le tout nouveau Champion du Monde de bloc, le japonais Tomoa Narasaki ! Galvanisé par sa médaille d’or de la veille, et désireux d’aller chercher sa qualification pour les Jeux Olympiques, le jeune japonais sait qu’il peut jouer gros sur l’épreuve de difficulté.

Il est intéressant de remarquer que juste derrière ce trio de tête, on retrouve l’ancien Champion du Monde de bloc, le japonais Kai Harada. Alors où sont passé les spécialistes de la difficulté ? Hé bien on retrouve l’allemand Alex Megos en 6ème place, enchaînant la voie 1, juste devant l’italien Stefano Ghisolfi, 8ème. C’est Romain Desgranges qui s’empare de la 9ème place, chutant tout au sommet de ses deux voies de qualification. Notre français devance ainsi Adam Ondra, 10ème. Pourtant bien parti en enchaînant la première voie, le tchèque se fait surprendre sous le top de la voie 2.

Romain Desgranges sera donc le seul français en demi-finale chez les hommes, puisque Manu Cornu ne parvient pas à rentrer dans le top 26 aujourd’hui. Il termine 40ème, devant Micka Mawem 50ème et Bassa Mawem 60ème.

Janja Garnbret ne lâche pas sa première place !

Depuis le début de ces Championnats du Monde, Janja Garnbret figure en première place. Et ce n’est pas sur l’épreuve de difficulté que la slovène compte lâcher sa position. Vainqueur du titre en bloc hier, la jeune slovène figure en tête des qualification aujourd’hui, étant la seule grimpeuse à enchaîner ses deux voies. Pourtant, le niveau était très intense chez les femmes. Seule une autre athlète parviendra à atteindre le top de la voie 2, la jeune japonaise Ai Mori, qui prend ainsi la deuxième place du classement.

Derrière elles, on retrouve la belge Anak Verhoeven, qui chute au sommet de ses deux voies, devançant les deux coréenne Jaïn Kim et Chaehyun Seo.

Dans le clan français, c’est Julia Chanourdie qui réalise la meilleure performance, se classant 12ème, devant Fanny Gibert 33ème, Nina Arthaud 52ème et Anouck Jaubert 60ème.

Les qualifiés pour les demi-finales:

La suite du programme

14 Aout 3h – 12h45 Qualif difficulté homme et femme
15 Aout 4h – 6h30 Demi finale difficulté homme et femme LIVE
12h – 13h Finale difficulté femme LIVE
13h – 14h Finale difficulté homme LIVE
16 Aout PAUSE
17 Aout 5h30 – 9h Qualifs vitesse homme et femme
12h30 – 13h30 Finales vitesse homme et femme LIVE
18 Aout 4h – 4h25 Qualif combiné vitesse femme
4h55 – 7h10 Qualif combiné bloc femme
9h10 – 10h50 Qualif combiné diff femme
19 Aout 4h – 4h25 Qualif combiné vitesse homme
4h55 – 7h10 Qualif combiné bloc homme
9h10 – 10h50 Qualif combiné diff homme
20 Aout 9h30 – 9h55 Finale combiné vitesse femme LIVE
10h25 – 12h05 Finale combiné bloc femme LIVE
12h35 – 13h15 Finale combiné diff femme LIVE
21 Aout 9h30 – 9h55 Finale combiné vitesse homme LIVE
10h25 – 12h05 Finale combiné bloc homme LIVE
12h35 – 13h15 Finale combiné diff homme LIVE

Publié le : 14 août 2019 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Live# Univers compétition

Championnat du monde 2019