Le contenu

Retour sur le dernier stage en Allemagne du team K-You avec Olivier Germond

19 grimpeurs et 4 coachs de Team K You ont fait le trip en Allemagne pour un stage de bloc très spécifique. Tous rentrent enchantés (fatigués) et il faut bien le dire, un peu transformés, de ces expériences nombreuses et inédites (pour des français …)

De retour, Olivier Germond nous confie ses premières réactions :

– Tu rentres tout juste d’un stage en Allemagne avec Team K You, qu’en retiens-tu ?

Le plaisir des jeunes qui participaient et la satisfaction de leurs parents, toujours très proches d’eux et de nous. Sur place, des gens compétents, imaginatifs, accueillants et enthousiastes (ça nous encourage de sentir de l’adhésion à notre projet).

Les salles européennes sont d’une autre dimension, les profils d’une grande variété (vu le linéaire de blocs, ils peuvent se le permettre) et les ouvertures typés bloc.

En résumé : Stage intense (grosse fatigue !) et riche.

12212487_10153656595358382_1077990066_n

– Pourquoi avoir choisi l’Allemagne ?

On n’a pas choisi le Pays (ni la nourriture !). On a choisi l’état d’esprit, le travail développé depuis des années dans une direction bien particulière qui nous séduit et qui fait ses preuves. On nomadise entre les salles de bloc exceptionnelles et on s’inspire des ouvertures qui vont avec leur savoir faire.

C’est un autre monde !

Bref, on a choisi notre proximité d’esprit avec Udo (ndlr. Entraîneur de l’équipe nationale qui a fait ses preuves avec Juliane Würm et Jan Hojer entre autres) qui nous accueillait et de s’interroger avec lui sur ses méthodes et ses résultats.

– Qu’y trouve-t-on de différent qu’en France ?

Euh, des salles de 200 mètres linéaire de blocs (c’est 4 frontons nationaux en France). Un renouvellement des blocs fréquent (et rapide, la nuit …) Des ouvreurs pros très branchés qui tournent dans toutes les grosses salles. Une ouverture typé compét même pour les blocs faciles. Par exemple, un bloc ouvert avec 9 volumes est banal chez eux (ça fait 1000 € le bloc, sans compter le salaire de l’ouvreur). Des agrès d’entraînement nombreux, variés, voire originaux. Enfin, une ouverture d’esprit et une créativité qui poussent loin les limites de certaines qualités (c’est ce que nous venions chercher). Les gamins comprennent ça très bien dans l’action et par l’action répétée. Ils adhérent et ramènent ça chez eux, donc partout.

– On voit pas mal d’agrès et de jeux ludiques sur la vidéo, peut-on travailler de manière précise avec ce genre d’exercices ?

La vidéo n’est qu’un résumé condensé de deux jours dans cette salle (et il y en eut d’autres). Les séances ressemblent seulement à ça (sans le côté zapping). De toute façon, dans notre esprit, rien n’oppose le jeu et le travail ! L’entraînement, c’est à la fois sérieux et ludique, un engagement total et du plaisir.

Dans les domaines que nous souhaitions travailler (technique, coordination, équilibre, vitesse d’exécution, …), les exercices sont très adaptées (et c’est pour ça qu’on y va !).

Par exemple, le travail de précision en dalle à vitesse élevée se paramètre classiquement par l’emplacement des prises de pieds (varié) mais l’inclinaison de la dalle est tout aussi déterminante (du coup, là-bas, elle est variable …), ça permet un exercice où on «joue», mais sur chaque paramètre, très précisément !

– Le stage était une préparation à la saison de bloc, selon toi, quels sont les nouveaux atouts à avoir pour percer en compétition ?

C’est un de nos stages de préparation, effectivement tourné vers le bloc, mais développer des qualités en escalade c’est bénéfique pour toutes les disciplines, notamment chez les jeunes.

Pour perfer, il faut être au max dans plein de domaines  et donc éviter de « prioriser des atouts ». Mais l’entraîneur doit quand même faire des choix pour cibler certains aspects à développer. Cette fois-ci, c’était : prise de risque, vitesse d’exécution, grimpe en déséquilibre (marcher, s’arréter, courir, sauter dans les blocs), utiliser des prises intenables, … Déjà un gros catalogue de nouvelles expériences !

De gros progrès pour tous et des pas de géant pour les plus réfractaires ! A suivre …

12190798_10153697511439910_6734861894095145746_n

 

  • Crédit photo: Team K-You et Udo Neumann

Publié le : 03 novembre 2015 par Charles Loury vues

# Actualités PG# Univers compétition

team k-you