Accueil > # Univers compétition > Interview: Salomé Romain revient sur sa saison 2016

Interview: Salomé Romain revient sur sa saison 2016

Pour clôturer cette année, nous sommes allés à la rencontre de 3 de nos athlètes PG, Salomé Romain, Julia Chanourdie et Thomas Joannes, tous les 3 membres de l’équipe de France difficulté, histoire de faire un point avec eux sur leurs saisons respectives. On démarre cette trilogie avec la Briançonnaise de l’équipe, Salomé Romain!

Hello Salomé ! Ça y est la saison de compétition s’est achevée à Kranj le week-end dernier, tu ne t’ennuies pas trop maintenant ? 
Holà PG :). En effet , me voilà « en vacance » de grimpe ! Ça fait sacrément du bien au corps et à l’esprit. Ma peau des doigts part en lambeaux c’est vraiment trop bizarre. La grimpe me manque déjà, je vais remettre mes chaussons d’ici peu !! En tout cas non je ne m’ennuie pas trop avec la quantité de cours a travailler et tous les copains à voir mes journées (et mes soirées ^^) sont bien remplies … haha.

Comment analyses-tu ta saison de compétitions ? As-tu atteint tes objectifs ? 
Il y a du bien et du moins bien ! Des supers perfs et des échecs ! Des moments de dingues et d’autres un peu durs ! Une vraie saison haute en émotions … et toujours plus de souvenirs dans la tête.
Je n’ai pas atteint tous mes objectifs. Mais tu sais PG … « Les sportifs de haut-niveau sont des éternels insatisfaits ! »

As-tu mis de nouvelles stratégies en place cette année ? 
Avec mes entraîneurs (Corentin Legoff & Marianne Berger) on a essayé de bosser sur mes lacunes, j’ai fais des progrès mais c’est pas encore parfait alors on va continuer encore et encore. Et puis on a de nouvelles pistes pour la prochaine saison … notamment sur la prépa mentale !

blog-2

Tu as été plusieurs fois en finale de coupe du monde, que te manque-t-il pour espérer monter sur le podium ? 
Je sors tout juste des catégories jeunes et je progresse chaque année, je suis de plus en plus forte (enfin je crois) … faut pas lâcher …  laisser un peu faire le temps aussi et puis continuer de s’entraîner avec le sourire et la motivation ! Tant que ce que je fais me plaît,  je ne baisserai pas les bras. Je monterai sur les podiums ! Quand ? On verra bien …

Raconte nous ton meilleur souvenir de l’année…
J’ai pas assez de place pour les écrire … #FrenchTeam #DreamTeam

Et le moment le plus difficile ? 
J’hésite entre les séances d’entraînements où tu fais deux dégaines , ou bien les compets (et il y en a pas mal) où tu passes complètement à côté ou encore quand on a failli mourir en se crashant avec l’avion pour partir en Chine.

13719681_10209916837348178_6235574490087106287_o

Tu es entraînée par Marianne Berger et Corentin LeGoff  (entraîneurs de l’équipe de France), comment se partagent-ils le boulot ?
Coco créé la planif, on doit organiser notre semaine avec en fonction de nos impératifs autres (ex : cours …). Les deux coachs se partagent ensuite le temps de présence sur nos entraînements, un coup l’un , un coup l’autre. C’est très bien comme ça :). On peut aussi ajouter Mike Fuselier qui fait partie du staff de l’équipe de France et qui vient aussi sur certaines de nos séances au pôle.

Un petit mot à leur adresser ?
Ho non on va éviter la séquence nostalgie … Ils savent très bien que je les adore 😉 mais chut …

Comment se passent les compétitions au sein de l’équipe de France ? Bonne ambiance ou rivalité ?  
Je trouve que la cohésion d’équipe a été top sur cette saison ! On a vraiment passé des moments incroyables tous ensemble et ça restera toujours des beaux souvenirs dans ma tête. Après on fait un sport individuel donc évidemment qu’il y a quand même une compétition entre nous, mais je trouve que tout le monde a su gérer ça comme il faut !

Dans 4 ans, l’escalade sera aux JO de Tokyo, cette échéance pourrait-elle devenir un objectif pour toi ? 
Qui ne rêve pas d’une médaille olympique autour du cou ?

Tu te mettrais donc à la vitesse et au bloc?
Oui oui c’est ça … mais je mets déjà 4 secondes à Anouck Jaubert et j’ai le gabarit parfait pour le bloc ! Ce sera easy !

Cette année tu réalises tes 2 premiers 8c en falaise, est-ce que ça représente autant de satisfactions qu’une victoire en compétition? 
Non rien à voir, les émotions que je ressens en compétitions sont 1000 fois plus puissantes ! Mais attention les 8c en falaise ça fait quand même plaisir hein !

Quels sont tes projets pour la saison creuse avant la reprise des compétitions ? 
La saison creuse ne dure pas bien longtemps pour nous, mais je compte bien profiter du temps avec les copains (notamment ceux de mon école d’ergo). Il faut pas oublier de réviser les cours pour les partiels aussi haha. Un peu de moments en famille et puis faire d’autres activités que je n’ai pas trop le temps de pratiquer d’habitude.

15356814_10211208283553526_1199117532_n-png

Un dernier mot à ajouter ? 
Merci à tous ceux qui écrivent l’histoire à mes côtés ! Notamment PG, tu sais que je vous adore ♡.

#CoCottePower

 

  • Sponsors: 

  planetgrimpe     briancon-227x300        clifbar-768x706         club-elite-h-a-300x135          

club-elite-h-a-300x135       la-sportiva-768x307          edelrid        conseil-general-h-a-300x169

 

 

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*