Accueil > # Univers Matos > Test matos: les chaussures Adidas Scope GTX et Swift Solo

Test matos: les chaussures Adidas Scope GTX et Swift Solo

ADIDAS  Terrex : Scope GTX vs Swift Solo !! Duel de star !!

Adidas a fait une entrée disons « fracassante » dans notre petit monde de bisounours qu’est l’escalade. Opportunisme lié à la présence possible de notre sport préféré au JO diront certains. Peut-être oui. Et alors ? Adidas n’est naturellement pas mandaté pour faire dans le social mais belle et bien pour faire du chiffre. Mais ne peut-on pas faire du chiffre, et le faire bien ?

Force est de constater qu’Adidas a mis le paquet sur la communication. Sponsoring d’athlètes de renom et de l’équipe de France, événementiel, images, vidéos, tout y est passé et ce n’est certainement pas les grimpeurs concernés qui s’en plaindront. Et puis Adidas a créé la gamme Terrex dédiée uniquement au sport outdoor. Avec l’acquisition il y a peu de Five Ten, certains modèles sont désormais équipés de la légendaire gomme Stealth.

Nous avons testé et confronté deux modèles déjà très répandus : la Swift Solo et la Scope dans sa version GTX (en Gore Tex donc). Une confrontation étonnante de prime abord car leur champ d’action sont assez éloignés.

Mais finalement, quand on y regarde bien, quel est le plus important: la vocation, le prix ou le look ? J’ai bien ma petite idée et mon petit doigt me dit que ce n’est pas souvent la vocation…

Force est de constater que tout le monde a une paire de Salomon typée trail. Mais qui court vraiment avec ? Et que dire des Millet Trident, des Garmont Dragontail et autre Salewa MTN, véritables chaussures de marche d’approche qui finissent par devenir des chaussures de tous les jours. Mais c’est une image, une identité visuelle, un signe distinctif que l’on achète.

Partant de ce principe, on peut donc tout logiquement comparer nos deux modèles Adidas qui partagent cet objectif commun : faire de vous un grimpeur !! Alors, on prend lesquels ?

Adidas Swift Solo

Adidas Swift Solo

Adidas Scope GTX

Adidas Scope GTX

Merci Five Ten !!! Le point commun le plus important est sans conteste leur gomme. Équipés de la gomme Five Ten Stealth, on ne peut vraiment pas demander mieux !! Extrêmement adhérente dans toutes les situations, sur tous les supports, même mouillés. La référence ! Un vrai plus en comparaison avec les anciens modèles équipés de la gomme Friction made in Adidas. Cerise sur le gâteau, elle s’use moins vite que la gomme Friction.

Nos modèles s’appuient sur un enrobage important de la pointe. Cette construction apporte beaucoup de solidité et protège bien les orteils des différentes agressions. Elle permet aussi de garder les pieds un peu plus au sec sur la Swift Solo (qui n’a pas de membrane Gore Tex). Il faudra par contre être vigilant sur le choix de la taille, car le revers de la médaille avec ce type d’enrobage « rigide » est de se blesser avec le bout des orteils et les ongles qui entrent en contact avec cette coque. Trop petites et l’enrobage devient un calvaire, trop grandes et le pied aura tendance à venir percuter l’enrobage à la descente notamment.

Ces deux modèles n’ont souffert d’aucun reproche de résistance. C’est du costaud !!

Swift Solo :

Le modèle Swit Solo est une chaussure plate et souple. Le confort est immédiat. La semelle est très peu crantée et dispose d’une très large « climbing zone ». La rigidité de la chaussure est bien maîtrisée pour offrir des performances très intéressantes et beaucoup d’assurance en escalade. La souplesse de l’ensemble permet de profiter de la surface importante de la climbing zone les pieds à plat et la pointe est suffisamment rigide pour charger les petites prises. On est même surpris par le niveau de sensations atteint pour une chaussure.

IMG_0017

Le laçage est plutôt précis et s’appuie sur un Lace Bungee (bungee = élastique) qui permet d’avoir un maintien très correct sans avoir à serrer ses lacets. Une petite attention qui n’est certes pas un critère indispensable mais qui atteste d’un niveau de finition élevé. Et puis dans le quotidien, c’est souvent sympa d’enfiler ses chaussures deux minutes au pied d’un bloc ou pour retourner chercher votre strap dans la voiture sans avoir à refaire les lacets…

 

La Swift Solo est la chaussure parfaite pour le quotidien. Son look passe-partout, discret et presque urbain permet d’être porté chaque jour sans que les gens se demandent de quelle montagne vous descendez. Ses caractéristiques en font un outil formidable pour les professionnels de l’activité. On se sent parfaitement à l’aise dans toutes les conditions, que ce soit en encadrement en gymnase ou en falaise, pour faire de l’ouverture et pour finir la journée à la terrasse d’un café.

Scope GTX:

Le modèle Scope est une véritable chaussure d’approche capable de randonner même en montagne. Elle combine donc toutes les qualités requises pour cet exercice. Là aussi, la rigidité est bien maîtrisée. La rigidité en torsion est importante pour garantir des appuis stables même en terrain accidenté comme les pierriers mais elle garde assez de souplesse dans le déroulé pour rester un modèle accessible et tout public. Bref, vous n’aurez pas l’impression de marcher avec des chaussures de ski. Cette accessibilité est confortée par un poids contenu. La chaussure est légère, se fait vite oublier et ne fatigue pas la bête durant les longues escapades.

 

La semelle est bien crantée et accompagne le déroulé naturel humain. Pour info, les appuis lors de la marche se font de l’extérieur du talon pour finir sur le gros orteil. Cette généralité explique la forme et le dessin de la semelle avec un talon légèrement relevé et en biais ainsi qu’une zone large et stable sous le gros orteil. A noter tout de même que le talon est assez étroit pour sa catégorie.

 

En escalade pure, ça se complique un peu. Sa rigidité réduit à néant les sensations. On peut charger des petites prises sans soucis mais il faudra oublier le retour d’informations et avoir la foi dans le dieu « stealth » !!

 

Le modèle Scope est une version GTX. Elle est donc équipée d’une membrane intégrale Gore Tex construite comme une chaussette. Cette construction permet d’éviter l’intrusion désagréable de cailloux et autres saletés dans la chaussure. Mais le choix  du Gore Tex ne nous est pas apparu comme le plus pertinent. Dans un premier temps, on se dit:

« Class mec !! Mes pompes sont en Gore Tex »

« Avec ça, tu peux traverser la mer Rouge sans avoir les pieds mouillés » « Appelez-moi Moïse !! »

Bon ça c’est au début, parce que les chaussures tige basse en Gore Tex ne vous protège que contre les rosées matinales et autres flaques…. Sinon, il faut vous tourner vers les bottes en caoutchouc.

Chez Planetgrimpe, nous n’avons pas compris ce choix du Gore Tex. Une membrane Gore Tex répond parfaitement aux exigences hivernales : humidité, pieds dans la neige… Mais la Scope n’est pas une chaussure chaude !! Ce n’est donc pas une chaussure d’hiver. Et puis c’est une tige basse, et là, même si tout le monde ne sera pas d’accord, du Gore Tex sur une chaussure basse, moi je n’ai jamais adhéré.

Enfin, il faut bien comprendre que le Gore Tex rend, certes, votre produit imperméable, mais en aucun cas il n’aura la capacité d’évacuer la transpiration générée par les pieds. Le Gore Tex « respire » mais pas suffisamment pour cette partie du corps. Les propriétés d’évacuation sont d’ailleurs disponibles sur internet. Du coup, on transpire beaucoup dans cette Scope. Trop même !! Méfiance donc, pour tous ceux qui ont cette désagréable qualité de sentir des pieds… On vous aura prévenu !!

 

Puisque l’on est dans les remarques, il faut aussi noter la présence d’une semelle intérieure Ortholite, gage, normalement, de qualité. Oui mais pas toujours !! La réputation d’Ortholite s’est construite sur des semelles 100 % en mousse à la durée de vie exemplaire. Mais là, nos deux modèle sont équipés de semelle fabriquée en mousse ET en EVA (Éthylène-Acétate de Vinyle). Sauf que l’EVA souffre en compression et se tasse très, très vite. Du coup, le confort d’accueil diminue avec le temps. Cette Scope aurait mérité une vraie semelle au lieu d’une semelle de propreté. Dommage.

IMG_20160424_131909

Voici une semelle 100% mousse

Voici la semelle de propreté choisie déjà bien tassée après 3 mois d'utilisation.

Voici la semelle de propreté choisie déjà bien tassée après 3 mois d’utilisation.

Conclusion :

Adidas propose donc deux très bons produits qui ont su nous séduire de bien des manières. Plus accessible, plus urbaine et discrète, la Swift Solo continue sa carrière au top des chaussures pour grimpeurs. Un beau modèle qui démontre au quotidien beaucoup de qualités et qui permet vraiment de grimper. Un must !

La Scope perd du terrain sur le thème de la polyvalence. Plus rigide, elle est moins à son aise pour « grimper » et dans un contexte de SAE. Elle ravira par contre ceux qui ont la chance de passer plus de temps en extérieur. Une vraie chaussure d’approche mais qui saura se faire discrète et confortable dans son utilisation quotidienne.

Bravo.

2 plusieurs commentaires

  1. Bonjour,
    je tiens à vous dire que votre article est intéressant mais pas très précis. En effet, vous avez utilisé des images du modèle « terrex solo » (semelle avec large climbing zone et large enrobage du pied) et non « swift solo ». Cela peut induire en erreur lors d’un achat !
    Merci quand même de faire un article sur ces modèles un peu ignorés par le reste des sites ou magazines.

    • Bonjour Benjamin,
      désolé pour cette réponse tardive, mais il n’y pas d’erreur de dénomination. Les images utilisées ont été faites chez PG par mes soins.
      « Terrex » est le nom de la gamme outdoor chez Adidas. Le modèle Solo dont vous faites référence est celui-ci:
      http://www.adidas.fr/chaussure-terrex-solo/AQ4118.html

      La Solo est, en quelques sortes, une version souple de la Swift Solo.
      Merci pour votre commentaire. Je reste à ta disposition pour toutes questions.
      Vincent.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*