Accueil > # Univers compétition > Comment les champions de France 2015 vont-ils défendre leur titre ce week-end?

Comment les champions de France 2015 vont-ils défendre leur titre ce week-end?

À quelques jours des championnats de France jeunes de bloc, nous avons décidé d’aller à la rencontre des champions de 2015. Comment vont-ils défendre leur titre? Sont-ils prêts? Qu’ont-ils mis en place pour se préparer au mieux. La parole est aux champions…

Sam Avezou, champion de France de bloc minime 2015:

Pour ces championnats de France, je me suis préparé comme à mon habitude. Déjà je me suis coupé les cheveux (ce que je fais avant chaque compet)! Et bien sûr je suis allé m’entraîner. J’ai été invité à quelques stages de bloc à Fontainebleau en plus de l’année dernière. Ensuite j’ai commencé les étirements et le pan gullich pour arriver en grande forme à Toulouse. Comme ça, j’espère me qualifier en équipe de France et qui sait, peut-être aller aux championnats du monde…

Matteo Rousseau, champion de France de bloc cadet 2015:

Mon objectif sur cette compet est avant tout de me battre contre les blocs proposés et non contre les autres compétiteurs. Je pense que c’est essentiel pour appréhender une compet sans stress et le meilleur moyen pour exprimer son potentiel de façon optimale. Je me sens vraiment prêt à tout déchirer et je suis super confiant. J’ai plutôt bien grimpé sur les coupes de France du début d’année dont je me suis servi d’entraînement pour ces championnats de France.

Ma préparation on peut dire que c’est en grande partie grâce à mon entraineur Laurent Laguarige que je remercie et sans qui je ne serais pas ou j’en suis .. il me prépare des planif d’entraînement en fonction des compets et j’avoue que sa marche plutôt bien!
Après je pense que l’entraînement passe avant tout par l’investissement et le plaisir que l’on y met, toujours aller chercher le petit truc qui va te faire progresser et arriver à le reproduire sur la compet…

La pression il y en a toujours un peu mais il faut s’en servir pour s’énerver dans le bloc mais en général je ne suis pas vraiment stressé et si ça devait arriver, je gère ma respiration pour me recentrer sur moi-même. Après je ne pense pas qu’avoir été champion de France l’an dernier soit une raison pour stresser car c’est une nouvelle compet où chacun va tout faire pour arriver sur la première marche du podium…

Juliette Beer, championne de France de bloc cadette 2015:

Les Championnats de France sont la conclusion de la saison de bloc nationale et c’est là qu’on voit l’aboutissement de tous nos efforts. Pour me préparer j’ai beaucoup travaillé le physique … mais j’ai surtout grimpé dans divers endroits et dans différents styles. Les Coupes de France m’ont aussi permis de déterminer mes points forts et mes points faibles pour orienter mon entraînement. Même s’il y a de la pression, je me rends à cette compétition pour donner le meilleur de moi-même et surtout prendre du plaisir. Quoi qu’il en soit j’ai hâte d’y être pour en découdre avec les blocs !

Pyrène Santal, championne de France de bloc minime 2015:

Pour mes objectifs, ca serait bien sûr, dans le meilleur des cas, de renouveler mon titre même si je sais que ça va être très dur ! On est au moins une dizaine à pouvoir gagner dans notre catégorie du coup ça risque de se jouer à vraiment pas grand chose !! Bien sûr, la pression est la, mais ça fait aussi parti d’un de mes objectifs: réussir à la gérer sans qu’elle ne m’envahisse trop ! Et puis le principal reste d’essayer de laisser le plaisir avant tout. En tout cas je me suis préparé pour ces France, et ce qui a changé dans ma préparation cette année, c’est que ce n’est plus mon père qui me fait ma plannif mais Laurence Guyon et Olivier Broussouloux de la fabrique verticale !

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*