Le contenu

Gabriele Moroni signe la première répétition d’un highball effrayant de 14 mètres !

Samedi dernier, l’italien Gabriele Moroni s’est adonné à l’une de ses disciplines favorites: escalader des highballs, ces blocs si haut où le mental prend le pas sur le physique et où la chute n’est clairement pas permise.

C’est donc à Val Noasca, en Italie que Gabri a fait trembler ses pareurs. Pour cause, il signe la première répétition de « 29dots », un highball de plus de 14 mètres de haut, cotant 8A+. Cet imposant monstre rocheux n’avait pas connu d’autres ascensions depuis celle de Bernd Zangerl, qui libérait ce bloc en 2015.

« Quand vous arrivez en voiture et que vous vous garez au pied de cette ligne, c’est assez impressionnant ! »

Avant de se lancer aveuglément dans l’ascension de ce highball, Gabriele a d’abord travaillé les mouvements sur corde. Quelques heures plus tard, l’italien connaissait assez bien les mouvements. Il plaça alors les crash-pads au pied du bloc, et rentra mentalement dans son projet en enchaînant les 3/4 premiers mètres.

« Repoussez mes limites mentales, psychologiques, c’est ce que je cherche en grimpant des blocs aussi hauts. »

Surprise, alors qu’il allait tenter l’enchaînement de ce highball, trois de ses amis arrivent au pied du bloc pour le soutenir. Associé à cela de bonnes conditions et un bon flow mental, Gabriele se lançait dans « 29dots » pour arriver au sommet 3 minutes après avoir quitté les pieds du sol, une quinzaine de mètres plus bas…

À noter que l’italien n’en est pas à son coup d’essai en terme de highball. Il a déjà enchaîné « Ambrosia » un 8A de 15 mètres à Buttermilks aux USA, ou encore « Rigatoni » un teigneux 8A de 8 mètres à Orco Valley.

Publié le : 12 septembre 2017 par Nicolas Mattuzzi 3110 vues

Univers Outdoor