Le contenu

Vadim Timonov, grimpeur russe, dénonce la censure dans son pays

La déclaration de Vadim Timonov a été repartagée par de nombreux grimpeurs du monde entier © Vladek Zumr

Alors que la guerre éclate toujours en Ukraine, Vadim Timonov, grimpeur russe de haut niveau et membre de l’équipe nationale a eu le courage de prendre la parole sur les réseaux sociaux, pour dénoncer cette guerre et la censure qui fait rage dans son pays.

Quand je vois ce qui se passe en Ukraine, mon cœur saigne. Des parents, des amis et des connaissances postent des choses qui me font vraiment peur, car je m’imagine à leur place.
Nous ne voulons pas de guerre ! Nous voulons la paix ! Ce qui se passe actuellement est inacceptable au 21ème siècle !

Comment se battre ? Je ne sais pas, je ne peux même pas imaginer. Et je comprends que ce post ne va pas sauver la situation.

Hier, je suis allé à mon premier rassemblement contre la guerre, dans le centre de Saint-Pétersbourg. Chaque personne qui prononce une phrase comme « non à la guerre » se voit poursuivit par 20 policiers russes anti-émeute matraque à la main courir, mis dans un fourgon de police, et placé derrière les barreaux pour une période indéfinie.

Les gens ont peur de sortir, peur d’exprimer leur opinion !

C’est pourquoi je lance un appel aux athlètes, aux grimpeurs : les gars, ne vous taisez pas ! N’ayez pas peur ! Si cela ne change pas la situation, cela sauvera au moins votre honneur et votre réputation. Le monde entier pense que vous êtes d’accord avec ce qui se passe maintenant. Je sais que ce n’est pas le cas !
Nous voulons prendre part aux compétitions et voyager à l’avenir, nous voulons être amis et ne pas avoir honte de notre nationalité lorsque nous nous retrouvons hors de notre pays !

L’escalade est un sport ancré au sein d’une petite communauté d’amis et de personnes partageant les mêmes idées. Nous voyageons ensemble, nous sommes amis et nous nous soutenons mutuellement.

La paix ! »

Vadim Timonov


Lire aussi

L’appel à l’aide de ce jeune grimpeur Ukrainien

Publié le : 02 mars 2022 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG

guerre en ukraine