Le contenu

Stefano Ghisolfi enchaîne « Trofeo dell’Adriatico » 9a+

Après Gabriele Moroni et Adam Ondra, c’est maintenant au tour de Stefano Ghisolfi d’enchaîner « Trofeo dell’Adriatico » 9a+ !

Stefano Ghisolfi vient de clipper le relais de « Trofeo dell’Adriatico », le dernier 9a+ d’Arco, libéré au début de l’année par Gabriele Moroni.

Au total, l’Italien aura travaillé la voie durant cinq jours avant d’en venir à bout. Après être tombé à de nombreuses reprises dans le crux, situé à mi-voie, qui consiste à enchaîner un passage intense sur petites prises juste après un coincement de genou, hier, il parvenait enfin à passer cette section… avant qu’une prise ne casse sous son pied et le propulse dans les airs !

Mais quelques minutes de repos plus tard, Stefano Ghisolfi parvenait tout de même à venir à bout de « Trofeo dell’Adriatico ».

Gabriele Moroni, premier grimpeur à enchaîner cette voie, avait déclaré que la qualité du rocher et des mouvements était « exceptionnelle ». Puis, Adam Ondra, qui avait signé la première répétition avait avoué qu’il s’agissait de l’un des plus beaux 9a+ qu’il n’ait jamais enchaîné. Un charme validé par Stefano Ghisolfi, qui déclare que cette ligne est l’une des plus belles d’Arco :

Ce chef d’oeuvre est probablement la voie dure la plus belle d’Arco. Après quelques essais où je chutais dans le crux, hier j’ai enfin pu le passer, en me sentant particulièrement bien sur la section des colonnettes. Je me sentais solide, un peu plus que la prise de pied qui s’est cassée inopinément sous mon pied droit ! Je suis tombé et j’ai dû tout recommencer ! Après une heure de repos, j’ai finalement pu me battre jusqu’au relais et le clipper. »

Stefano Ghisolfi

Maintenant, l’Italien de 29 ans souhaite profiter des bonnes conditions du moment pour continuer à travailler « Excalibur », le projet extrême sur lequel il s’investit depuis quelque temps.


Lire aussi

Le dernier 9a+ d’Arco tombe sous les assauts d’Adam Ondra !

Publié le : 22 mars 2022 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers Falaisecroix en falaise

stefano ghisolfi