Le contenu

Simon Lorenzi frappe encore très fort à Bleau…

Si il y a un bloqueur en top forme en ce moment, c’est bel et bien le Belge Simon Lorenzi… Après un été très productif (« Satan I Helvete » à Bleau qu’il décotait de 8C à 8B+, et « Quoi de neuf » au toit d’Orsay où il proposait de nouveau une décote à 8B+ au lieu de 8C…), il était temps de revenir en forêt le temps d’un long week-end de 3 jours… 3 jours qui en disent long sur le niveau de forme du Belge, avec entre autre l’enchaînement de « The Big Island », coté 8C à la base…

Dimanche 18 octobre: réveil difficile avec toutes les courbatures de la veille. Samedi j’avais essayé toute la journé Big Island et mine de rien ça m’avait pris beaucoup d’énergie de trouver cette nouvelle méthode et de mettre plus de 10 runs du début en une journée. Pourtant, j’étais si proche.. à mon deuxième essai du bas j’étais passé à deux doigts de l’exploit!  Heureusement les conditions sont meilleures aujourd’hui et malgré les courbatures, la motivation et l’excitation sont à leur paroxysme. Je m’échauffe au sol de manière à correspondre au mieux à l’effort qui m’attend. Mon premier run est mauvais mais les condis sont vraiment mieux qu’hier. Mon deuxième essai est un peu meilleur mais pas terrible non plus. En revanche, ça me fait me rendre compte que je dois placer mieux mon talon pour que celui ci tienne. La troisième tentative est plus que prometteuse, mon constat était juste et je tombe pour retravailler la rampe en visant un peu mal une préhension cruciale. Le quatrième essai est le bon, mes deux ajustements précédents me permettent de ne plus décrocher du mur et cette fois ci c’est bon, j’ai enchaîné « Big Island »! Un rêve de gosse se réalise. Au sujet de la cotation, j’avais eu pas mal d’échos comme quoi c’était soft pour 8C. De fait, si « The island  » (version originale) est considéré par beaucoup comme 8B+, je ne trouve pas que les deux mouvements assez facile en plus feraient monter la cotation à 8C . Cela dit dans un bloc pareil,  je crois que la taille impact fort le ressenti de la difficulté car même avec ma méthode qui ouvre une porte pour les petits, le bloc est très très physique et sans doute plus dur que pour des géants.


À lire également : Simon Lorenzi coche « Quoi de neuf » et décote à 8B+


Après cet enchaînement, j’étais boosté et j’avais envie de grimper dans des blocs durs qui me faisaient vraiment envie. Je me dirige au  secteur « Petit bois » dans le but d’essayer « Big Dragon » (8A+). Après avoir un peu cherché des méthodes qui me convenaient, je trouve la séquence et bam deux runs plus tard c’est plié! On se dépêche de replier les pads pour me diriger vers ma prochaine destination, « Tigre et Dragon ». J’avais fait ce bloc il y a 5 ans quand la prise n’avait pas encore cassé, c’était donc l’occasion de remettre les doigts dans ce bloc exceptionnel. Après quelques essais à tâtons car le bloc était un peu sâle et je n’avais que deux crashpads et une pareuse, je décide de m’élancer pour de vrai. Je sens que je suis fatigué physiquement mais en forçant ça passe et une fois de plus aujourd’hui je me retrouve au sommet d’un bloc dur! Cette journé est déjà une énorme réussite pour moi mais je sais que « Chaos » (8B) est juste à côté, je finirai donc mon trip là bas! Il me faut un peu de temps pour déchiffrer le début qui finalement s’avère moins complexe que prévu, la fin je la connais car j’avais fait le départ debout il y a deux ans. Vu comme je suis fatigué physiquement, je sais que j’ai droit à un ou deux essais maximum. Après un bon repos, je m’élance et toute la première section se passe très bien mais je suis un peu au bout physiquement. Il me reste trois mouvements dur, je donne tout, je crie et grogne quelque fois et me voilà en haut du bloc pour finir en beauté cette journée incroyable!

Je ne me serais pas cru capable de faire une telle journée de grimpe avant de le faire. Certes je suis en forme ces derniers temps et je me suis énormément entraîné ces dernier mois/années mais je ne pensais pas pouvoir faire si bien en venant à Bleau seulement 3 jours. J’ai compris que je pouvais faire quelque chose de fameux ( même si la journée était déjà gagnée pour moi) après avoir enchaîné « Big Dragon » car il me restait du temps et de l’énergie en fait. Je suis vraiment content d’avoir pu aussi vite concrétiser. Par contre dans les blocs que j’ai enchaîné dans ma vie, il n’y en a aucun pour lequel j’ai dû consacrer plus que deux sessions. J’ai donc envie de m’investir vraiment dans un projet. Le assis de « Big island » par exemple! J’ai aussi dans la tête un certain bloc en Suisse, une certaine voie en Espagne et le championnat d’europe si celui-ci à lieu. On verra ce que l’avenir nous réserve!

La vidéo de Simon Lorenzi dans « The Big Island »

Publié le : 20 octobre 2020 par Charles Loury vues

# Actualités PG# Univers Falaisecroix en falaise

simon lorenzithe big island