Le contenu

Résumé de la coupe du monde de Baku

Ce week-end se tenait à Baku la deuxième coupe du monde de l’année. Tous les favoris ont répondu présent, et c’est sous le soleil Azerbaïdjanais que la compétition s’est déroulée.

On commence par la vitesse puisqu’Anouck Jaubert monte une nouvelle fois sur la troisième marche du podium!
Quasiment pas de problème en qualifications pour les Français car sur les cinq participants, quatre remportent haut la main leur ticket pour les phases finales. Yoann Le Couster est le premier non qualifié pour la suite, il termine 17ème.
Les 1/8 de finale seront fatales à Margot Heitz et Esther Bruckner. Elles terminent respectivement 10 et 11ème. Pas de soucis en revanche pour Anouck Jaubert et Bassa Mawem. D’ailleurs ce dernier semble en forme puisque lors des 1/8 de finale, il signe le deuxième meilleur temps!
Tout ce passe bien aussi en 1/4 de finale puisqu’Anouck remporte une nouvelle fois son duel. Bassa Mawem profite des deux faux départs de son adversaire Stanislav Kokorin pour se glisser en 1/2 finale.
Comme la semaine dernière à Chongqing, Anouck Jaubert se retrouve une nouvelle fois face à la meilleure mondiale, la Russe Iuliia Kaplina en 1/2 finale. Cette dernière remporte le duel. Bassa Mawem ne participera pas non plus à la finale. Il s’en est fallu de peu car il perd son duel de seulement 5 centièmes!
Nos deux Français se retrouvent ainsi en petites finales. Malheureusement pour Bassa, une zipette en début de voie lui sera fatale. Il termine au pied du podium, de quoi le motiver pour la suite de la saison!
Anouck est très rapide dès le début de sa voie, forçant Aleksandra Rudzinska à prendre des risques. Ainsi, la Polonaise chute dans sa voie. Anouck monte donc pour la deuxième fois de la saison sur le podium!

jaubert

Venons en au bloc maintenant!

Après de très bonnes qualifications pour nos Français, les demi-finales furent un peu plus difficiles…Les blocs étaient là encore très exigeants, et personne, ni des femmes ni des hommes, ne parviendra à tous les sortir. Guillaume Glairon-Mondet, bien qu’ayant réussi à valider tous les bonus, ne parvient à enchaîner qu’un bloc, en 6 essais. La compétition s’arrête là pour lui avec une 15ème place à la clé. Alban Levier, qui avait réalisé une très belle perf en qualifications la veille, se classe 11ème avec un bloc en 3 essais. C’est le champion de France en titre, Jérémy Bonder qui s’en sort le mieux. Il se classe 4ème des demi-finales. Il confirme sa forme du moment en venant à bout de 3 blocs en 9 essais.
Chez les femmes, le niveau exigé était là aussi très élevé. Fanny Gibert ne parvient à réaliser qu’un bloc en 2 essais. Dommage, il ne lui manquait pas grand-chose, puisqu’à deux reprises, la jeune femme tombe avec le bac final entre les mains! Elle termine 11ème. Il ne manquait rien non plus à Marine Thévenet. C’est la première non qualifiée pour les finales. Avec un bloc à vue, elle se classe 7ème.

Les finales furent très serrées chez les femmes! En effet, avant d’attaquer le dernier bloc, deux grimpeuses sont ex æquo: Anna Stöhr et Shauna Coxsey. Toutes les deux ont sorti les trois blocs précédents à vue. Anna Stöhr parvient à sortir ce dernier bloc à vue lui aussi. Shauna semblait bien partie pour réaliser la même prestation, toutefois elle se fera arrêter par les juges. Son pied a en effet touché le tapis au moment où elle engageait le premier mouvement. Réalisant le bloc à l’essai suivant, elle prend la troisième place de la compétition. Akiyo Noguchi s’empare de la médaille d’argent.
Chez les hommes, les blocs étaient très variés. Sur certains, les grimpeurs de grandes tailles étaient avantagés dû aux grands mouvements qu’il fallait réaliser. Mais d’autres blocs à compressions convenaient plus aux grimpeurs de petites tailles. À ce jeu, le Russe Dmitrii Sharafutdinov s’impose facilement en sortant  trois blocs à vue. Jan Hojer et Rustam Gelmanov complètent le podium avec deux blocs à vue. Jérémy Bonder n’aura pas réussi à s’exprimer au mieux sur ce circuit de finale. Avec un bloc en 4 essais, il termine 5ème.

homme

  • Le point sur le classement général:
Vitesse Bloc
Femmes:

→ 1- Iuliia Kaplina
↑   1- Mariia Krasavina
→ 3- Anouck Jaubert

Hommes:

↑ 1- Danylo Boldyrev
↓ 2- Stanislav Kokorin
↑ 3- Evgenii Vaitcekhovsk

Femmes:

→ 1- Juliane Wurm
↑   2- Anna Stöhr
↓   3- Shauna Coxsey

Hommes:

→ 1- Hojer Jan
↑   1-Dmitrii Sharafutdinov
↑   3- James Kassay

La suite c’est ce week-end, à Grindelwald en Suisse, pour une coupe du monde de bloc! 

Publié le : 05 mai 2014 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG

cdm baku 2014cdm bloc