Le contenu

Moscou 2018: Fanny Gibert en tête des qualifications !

© Eddie Fowke

Après les hommes ce matin, le fronton international de bloc russe était pris d’assaut par les meilleures grimpeuses de la planète. C’est très exactement 100 femmes qui ont pris le départ de cette deuxième Coupe du Monde de l’année.

Ce qu’il faut retenir de ces qualifications ? Que les grandes favoris de la compétition répondent présentes et que deux françaises seront en demi-finale demain matin !

Fanny Gibert première des qualifications !

5 blocs en 6 essais. C’est le circuit quasi parfait pour la championne de France en titre. Avec un tel score, Fanny Gibert s’est emparée de la première place des qualifications aujourd’hui. Nous voilà rassurés. Après la contre-performance de nos hommes ce matin, Fanny a remis les points sur les i, faisant comprendre aux autres nations que la France n’avait pas dit son dernier mot.

Encore une fois, un grand bravo aux ouvreurs pour la qualité de l’ouverture en terme de parité entre les deux groupes. Dans le groupe 1, elles sont trois grimpeuses à enchaîner les cinq blocs; dans l’autre groupe, elles sont trois également.

Ainsi, juste derrière Fanny, on retrouve celle qui montait sur la première marche du podium à Meiringen: Miho Nonaka. La japonaise mettra un essai de plus que notre française pour enchaîner les cinq blocs. Enfin, la suissesse Petra Klingler est la dernière de ce groupe à compter cinq blocs de validés, en 9 essais.

Dans l’autre groupe, c’est la japonaise Akiyo Noguchi qui prend la tête du classement, réalisant le même score que Fanny: 5 blocs en 6 essais. Elle devance Janja Garnbret, qui ne lâchera qu’un run de plus et Stasa Gejo, qui sortira les 5 blocs en 10 essais.

Mélanie Sandoz en demi-finale

Fanny Gibert ne sera pas la seule représentante tricolore demain. En effet, Mélanie Sandoz a elle aussi gagnée sa place pour les demi-finales. Pour ce faire, il fallait au moins enchaîner trois blocs dans son groupe de qualification. C’est ce que réussira à faire Mélanie, avec brio. Elle comptabilise 3 blocs et 5 zones, la classant 8ème de son groupe.

Il n’a pas manqué grand chose à Charlotte André pour participer à sa première demi-finale en Coupe du Monde. La marseillaise validera les cinq zones, mais n’enchaînera que deux blocs. Elle se classe 13ème de son groupe, devant Maëlys Agrapart, 19ème avec deux blocs et trois zones.

Dans l’autre groupe, Julia Chanourdie, dernière française en lice ce week-end, prend la 15ème place, avec 2 blocs et 5 zones.

Des minimes japonaises qui font le show !

Souvenez-vous, en début de saison, nous vous parlions des japonais, qui étoffaient encore un peu plus leur équipe nationale par rapport à la saison dernière.

Nous vous parlions notamment de jeunes phénomènes japonais, encore minimes, qui seraient autorisées à participer aux Coupes du Monde seniors cette année. « Méfiez vous de ces jeunes japonaises qui semblent monter en flèche ! »

Nous ne nous étions pas trompés. À 15 ans seulement, Futaba Ito et Saki Kikuchi participeront à leur première demi-finale de Coupe du Monde demain matin. En effet, médaillées lors des Championnats du Monde jeunes de bloc en septembre, elles terminent respectivement 5ème et 6ème de leur groupe.

Le top 10 des deux groupes:

La suite du programme:

Dimanche 22 Avril :

08h00 – 10h15: Demi-finale bloc hommes et femmes
10h30 – 13h30: Qualification vitesse hommes et femmes
13h30 – 14h30 : Finales vitesse hommes et femmes

17h00 – 18h30 : Finale bloc hommes
18h30 – 20h00 : Finale bloc femmes

Live:

Suivez les demi-finales de cette Coupe du Monde de bloc en direct, demain matin:

Publié le : 21 avril 2018 par Nicolas Mattuzzi vues

# Univers compétitionBlocCoupes du monde

cdm bloc 2018cdm moscou 2018Moscou 2018