Le contenu

Mini interview: Angela Eiter nous explique ses choix pour la saison 2012

Cette année tu as participé aux championnats de difficulté autrichiens, mais pourquoi ne  t’a-t-on pas vu sur les premières étapes de coupe du monde?
Et bien, si je voulais être présente à Bercy pour les championnats du monde, je devais absolument participer à mes championnats nationaux, c’était la condition sine qua non ! Et puis en Autriche, on respecte énormément les sportifs de haut niveau et leurs choix, et cette année, j’ai fait le choix de ne pas participer à ces premières coupes du monde.

Tu penses mettre un terme à ta carrière ?
Cette année, j’ai décidé de me concentrer uniquement sur quelques compétitions : l’étape de coupe du monde qui aura lieu à la maison à Imst, le Rock Master d’Arco, et bien sur les championnats du monde à Bercy. Pour le moment, je ne sais pas encore ce que je ferai l’année prochaine…

Comment imagines-tu le futur ?
C’est sur qu’un jour j’arrêterai définitivement la compétition, mais je ne sais pas encore quand. Mais dans tous les cas je n’arrêterai pas l’escalade pour autant, je continuerai à grimper, et surtout en falaise !

Quel est ton meilleur souvenir en compétition ?
Je crois que je n’oublierai jamais le jour où j’ai remporté le Rock Master d’Arco en 2003 pour la première fois. C’était énorme… ! Et puis comment oublier mes victoires aux championnats du monde en 2005, 2007 et 2011. Enfin, je garde un souvenir marquant de mon titre de championne d’Europe 2010, ma première victoire après mon retour de blessure à l’épaule.

 

Merci Angela pour ces quelques informations, nous reviendrons prochainement te voir pour une longue interview sur ta carrière sportive.

 

 

 

Publié le : 30 juillet 2012 par Charles Loury vues

Interviews

alauneangela eiterinterview