Le contenu

Lettre ouverte aux candidats à l’élection du prochain conseil d’administration de la FFME

© Block Out

Nous sommes athlètes et nous avons besoin de notre fédération !

Nous ne sommes pas que des athlètes de haut-niveau, nous sommes aussi des licenciés de notre fédération, la @FFME. Nous avons découvert l’escalade au sein d’un club FFME, nous avons grandi grâce au cursus fédéral : sous sommes fiers d’être des licenciés à la FFME.

Comme bon nombre d’adhérents, nous suivons avec intérêt la campagne électorale pour la nouvelle gouvernance de notre fédération pour la prochaine olympiade. C’est un processus démocratique que nous respectons et qui doit refléter la vision du plus grand monde au sein des clubs de notre fédération.

Néanmoins, certains discours exprimés à l’occasion de cette campagne nous inquiètent. Nous avons lu que le haut-niveau coûtait trop cher à la fédération et qu’il faudrait réduire ces budgets. Nous avons entendu que notre staff était trop fourni et qu’il serait nécessaire de se séparer de certains de nos entraineurs.

Parfois, nous nous sommes sentis stigmatisés, comme si nous, athlètes, dilapidions avec excès le capital fédéral. Nous avons aussi vu notre pratique d’athlète de haut-niveau mis en contradiction avec la pratique des licenciés. Notre activité sur les murs de compétition mise en opposition avec la pratique en extérieur. Nous souhaitons être clairs : nous aimons toutes les facettes de notre sport et nous ne nous reconnaissons pas dans ces discours.

Pour pouvoir continuer à porter haut les couleurs de la France, nous avons besoin de notre fédération. Nous avons besoin de nos entraineurs, de notre staff. Nous avons besoin de votre aide pour pouvoir partir en stage, pour nous déplacer sur les lieux des compétitions. Et oui, dans certains cas, nous avons besoin d’une aide financière.

Cela ne vous aura pas échappé, l’escalade est un sport dont il n’est pas facile de vivre. Pour vous représenter sur les compétitions internationales et continuer de jouer les premiers rôles, il est nécessaire que nous puissions nous préparer dans les meilleures conditions. Aujourd’hui, cela n’est pas possible sans l’aide de notre fédération : nous investissons déjà énormément dans notre activité de sportif de haut-niveau, nous ne pouvons réussir sans vous.

Bien sûr, nous respecterons le processus démocratique qui sera à l’œuvre lors de l’Assemblée générale, les 3 et 4 avril prochains. Après cette date, quelle que soit l’issue du scrutin, nous continuerons d’être des athlètes de notre fédération. Nous espérons simplement que notre fédération continuera de nous donner les moyens de l’être.

Collectif athlètes haut niveau :
Cornu Manuel, Mawem Mickael, Mawem Bassa, Chanourdie Julia, Gibert Fanny, Bonder Jeremy, Piret Solenne, Thomas Bastien Le Cerf Pierre, Jenft Paul, Fourbet Diego, Nao Monchois, Duval Alistair, Casado Emilien, Schalck Mejdi, Ternant Arthur, Avezou Sam, Ternant Mathieu, Parmentier Hugo, Lemaire Adrien, Nathan Martin, Duval Arsene, Iltis Kintana, Lerondel Saula, Arc Nolwenn, Andre Charlotte, Caillet Agathe, Avezou Zelia, Elhadj-Mimoune Selma, Bertone Oriane, Meignan Naïlé, Cohaut Flavy, Piazzalunga Maïlys, Pouget Camille, Morin Clotilde

Publié le : 29 mars 2021 par Charles Loury vues

# Actualités PG# Univers compétition

ffme