Le contenu

Jules Marchaland s’offre « Three Degrees of Separations » 9a+ à Céüse !

© Marc Daviet

Le jeune Français Jules Marchaland a signé l’une des rares répétitions de « Three Degrees of Separations » 9a+ à Céüse !

Il est décidément très, très en forme ! Après avoir décroché sa place en équipe de France de difficulté en remportant d’une main de maître le sélectif national, Jules Marchaland est allé tâter du caillou avant le début des compétitions.

Et quelle démonstration de force de notre Français ! Il a clippé le relais de l’une des voies les moins répétées de Céüse : « Three Degrees of Separations » 9a+. Une ligne qui porte bien son nom puisqu’elle est caractérisée par trois énormes jetés, qui font tout le charme de ce tracé.

Un 9a+ unique en son genre

Initialement équipée par Arnaud Petit, c’est Chris Sharma qui a signé la première ascension de cette voie par une version plus directe en 2007. Longue de 25 mètres, « Three Degrees of Separations » présente trois mouvements dynamiques, qui ont particulièrement séduit le Californien, connu pour son style aérien. L’un de ces jetés fait plus de deux mètres et est estimé 7C bloc à lui seul. Il intervient après un début déjà bien résistant en 8c.

Il a fallu attendre longtemps avant qu’une ligne aussi atypique ne soit répétée… Très longtemps ! Près d’une décennie après la première de Sharma, c’est Adam Ondra qui a signé la seconde ascension de la voie, en juillet 2015.

« Cette voie comporte certains des mouvements les plus fous que j’ai jamais vus », s’était exclamé le Tchèque, juste après avoir clippé le relais. À l’époque, il avait même déclaré qu’il s’agissait de la voie la plus dure de Céüse et proposait de revoir la cotation à 9a+, contre le 9a proposé par Sharma, pensant qu’elle était plus dure que « Biographie », « bien que trop spécifique pour la coter précisément ». Après avoir brièvement essayé la voie en 2014, l’Allemand Alex Megos avait abdiqué face à la complexité de ces mouvements dynamiques : « Avec ce jeté, je n’ai aucune chance », avait-il déclaré. Même le multiple médaillé en Coupe du Monde de bloc Jernej Kruder n’a pas réussi à vaincre cette voie.

Adam Ondra dans l’un des trois jetés de « Three Degrees of Separations »

La troisième ascension de la voie a finalement été effectuée quatre ans après Ondra, en avril 2019, par Lucien Martinez. Le falaisiste français a mis plus de 40 essais avant d’en venir à bout : « Sans l’ombre d’un doute, c’est la voie la plus difficile, et aussi la plus belle, que j’aie jamais grimpée. C’est agréable quand ces deux facteurs se combinent sur une même voie », avait-il déclaré juste après son ascension.

« Un rêve de gosse » pour Marchaland

Demandez à Jules Marchaland, fraîchement devenu le quatrième ascensionniste de « Three Degrees of Separations », ce que cette voie représente pour lui. Il vous répondra : « C’est un rêve de gosse qui se réalise ! Elle m’a demandé six jours de travail, durant lesquels je suis tombé six fois dans le premier jeté (le plus dur). Ensuite, je suis tombé deux fois au dernier jeté (craquage mental) ».

© Marc Daviet

Dès ses premiers essais, Jules a compris que la voie était faite pour lui : « Je me suis directement bien senti dedans, elle me convient parfaitement », explique-t-il. Très vite, il maîtrise les trois jetés intrinsèquement, mais précise que toute la complexité du tracé réside à arriver suffisamment frais au pied de chacun d’entre eux pour les passer. « Mais c’est ce qui fait tout le charme de cette voie, elle requiert une bonne gestion de l’effort. J’ai pris beaucoup de plaisir à la travailler », continue-t-il.

C’est lors du dernier jour de son trip à Céüse que Jules parviendra à faire la croix, de quoi ajouter encore plus de merveilles à cette performance.

Maintenant, retour à l’entraînement pour notre jeune Français, qui prendra le départ de sa première Coupe du Monde de difficulté de la saison à Innsbruck, à la fin du mois. Mais Jules a déjà son prochain projet en tête : il compte s’attaquer à « Ratstaman Vibrations » le 9b libéré par Alex Megos à Céüse.


Lire aussi

Jules Marchaland à bloc: deux 8B+ en 2 jours en Suisse

Publié le : 08 juin 2024 par Nicolas Mattuzzi

# Actualités PG# Univers Falaisecroix en falaise

jules marchaland