Le contenu

Jonathan Siegrist répète « Flex Luthor » et doute sur la cotation

© Cameron Maier

Jonathan Siegrist a clippé le relais de « Flex Luthor », une voie chargée d’histoire et connue comme l’une des plus dures des États-Unis. Mais la cotation fait débat : s’agit-il du premier 9b de la planète ? Les avis sont partagés.

« Flex Luthor » a toujours été considérée comme une voie mystérieuse. Libérée en 2003 par le célèbre américain Tommy Caldwell, il aura fallu attendre 17 ans pour qu’elle soit enfin répétée. « La première fois que je l’ai vu, j’étais très intimidé. Elle dégage une aura, quelque chose de fort et de très énigmatique », raconte Jonathan Siegrist, l’un des meilleurs falaisistes américains, qui a posé ses doigts pour la première fois dans cette voie en 2010.

L’année dernière, Matty Hong réussissait enfin la première répétition de cette mystérieuse ligne, après que Dave Graham, Sam Elias ou encore Alex Megos s’y soit cassé les dents. Fort de son expérience, Matty proposait de réévaluer à la hausse la cotation à 9b. Une nouvelle proposition qui, si elle s’avérait confirmée, ferait de cette voie le premier 9b au monde. Un mois plus tard, elle était répétée par Carlo Traversi, qui confirmait le 9b. « Notre expérience dans cette voie a été une véritable leçon d’humilité, c’est le moins que l’on puisse dire », expliquait Traversi. « Plus d’une fois, nous nous sommes pendus dans le baudrier, en regardant en l’air et en nous exclamant : « Mais où sont les prises ?! ». Mais nous avons continué à essayer, jusqu’à réussir ».

Ces récentes ascensions ont poussé Jonathan Siegrist à reprendre son travail dans « Flex Luthor ». « Voir Matty réussir cette ligne et voir la vidéo de la voie, a été une inspiration folle », a déclaré Siegrist. « Cela m’a donné envie d’y retourner ». Après une douzaine d’années sans être revenu au secteur Fortress of Solitude, là où se trouve la voie, Jonathan Siegrist était de retour.  » « Flex Luthor » a des mouvements et des prises uniques », a déclaré l’Américain de 37 ans.

© Cameron Maier

D’après lui, la voie démarre par une dizaine de mètres en 8a, puis arrive le premier crux, qui vaut environ 8A+ bloc durant six ou sept mouvements : « C’est un passage vraiment génial », déclare Siegrist. « Je l’ai fait plus ou moins de la même manière que Matty. Vous faites cet énorme mouvement vers une pince vraiment cool, puis vous déplacez tout votre corps autour de cette pince. Imaginez un rapporteur : la pince est le centre, et votre main gauche ne la quitte jamais, mais votre corps commence à gauche et tourne tout autour. Je suis vraiment reconnaissant à Matty et Carlo d’avoir trouvé cette méthode. Si j’avais étais là tout seul, sans personne pour me donner des infos, j’aurais peut-être fini par trouver cette méthode, mais ça m’aurait pris beaucoup plus de temps ». Après le crux, un passage assez éprouvant en 8a mène à un bon repos, qui est suivi par un bon 8b+ jusqu’au sommet.

Finalement, après six jours de travail répartis sur plusieurs semaines, Jonathan Siegrist réussira à faire la croix. Mais selon lui, la voie ne mérite pas la cotation de 9b. « Pour moi, elle n’est pas comparable aux autres 9b que j’ai faits ou tentés ».

À 37 ans, Jonathan Siegrist est l’un des falaisistes les plus expérimentés de la planète grimpe. Il compte plus de 70 voies dans le neuvième degré, dont 15 voies en 9a+, deux en 9a+/b et trois en 9b. « J’utilise deux indicateurs principaux pour attribuer une cotation », explique-t-il. « Le premier est le temps investi, et le deuxième est la dépense d’effort. J’y ai beaucoup réfléchi. Je pense effectivement que je suis plutôt en forme en ce moment. Mais pour moi, six jours, c’est remarquablement plus rapide que tout autre 9b que j’ai fait. Même si j’ai dû me battre pour l’enchaîner, je n’ai pas ressenti l’effort que j’aurais dû fournir dans un 9b. Quand je pense à des voies comme « Stoking the Fire », « Jumbo Love » ou même « Event Horizon », pour moi, il n’y a aucune comparaison possible. Mais qui sait ? Peut-être que j’ai eu beaucoup de chance. Peut-être que je suis en très grande forme. Si dans quelques années 9b est le consensus, je serai super content. Mais pour moi, le 9a+ est la meilleure cotation pour cette voie ».

Publié le : 17 novembre 2022 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers Falaisecroix en falaise

Jonathan Siegrist