Le contenu

Jeux Olympiques: Bassa Mawem remporte les qualifications de la vitesse !

Et le premier record olympique d’escalade de vitesse revient à… Bassa Mawem !

Le français a tenu son rang en signant le meilleur temps des qualifications de la première épreuve de ce combiné, la vitesse. Alors que les 20 grimpeurs bénéficiaient de deux passages dans la voie, Bassa Mawem frappe fort d’entrée de jeu: dès son premier passage, il signe un run en 5″45, à un centième de son record personnel. Personne n’était encore allé aussi vite sur ce mur olympique. Lors de son deuxième passage dans la voie, il réalise un temps de 5″67. Mais pas d’inquiétude, son premier chrono lui permettra de remporter la première épreuve de ce combiné olympique.

Ludovico Fossali craque !

Personne ne parviendra à battre notre français. Pas même Ludovico Fossali, champion du Monde en titre de vitesse et second spécialiste de la discipline. L’italien commet une première erreur au début de son premier run, puis une deuxième lors de son second passage. Avec un temps de 6″71, il doit se contenter de la 13ème place des qualifications, terminant bien loin de ses objectifs.

Record personnel pour Micka Mawem et une 3ème place à la clé !

Micka Mawem a fait preuve d’un mental d’acier dès cette première épreuve. Lors de son premier passage, il manque la troisième prise de pied, et doit se reprendre. Il signe alors un temps de 7″75, très loin de ses temps habituels et prenait alors la 17ème place du classement provisoire. Notre français n’avait donc pas le choix: il devait prendre tous les risques lors de son deuxième passage, pour s’assurer de remonter au classement.

Concentré, Micka s’élance alors à une allure folle sur la voie. Il ne fait aucune erreur et parvient à frapper le buzzer en 5″95. C’est la première fois qu’il passe sous la barre des 6 secondes en compétition. Un temps qui lui permet de prendre la 3ème place du classement, à seulement un centième de la deuxième place. De bon augure avant l’épreuve de bloc, dans quelques minutes.

Tomoa Narasaki joue la stratégie

Le japonais Tomoa Narasaki a décidé de jouer la stratégie. Ironie du sort, il se retrouve opposé face à son plus grand rival de la compétition, Adam Ondra. Lors de leur premier passage, le tchèque signe un temps de 7″46, tandis que le japonais s’envole pour sauter sur le buzzer en 5″94, un temps lui permettant de prendre la deuxième place du classement provisoire.

Lors du deuxième passage, Adam Ondra se présente seul face au mur de vitesse. Il commet une petite erreur et ne parviendra pas à améliorer son précédent chrono. Mais alors, où est passé Tomoa Narasaki ? Le japonais a préféré ne pas s’aligner au départ de ce deuxième passage, considérant qu’il ne parviendrait pas à battre le temps de Bassa Mawem. Il a donc préféré conserver sa deuxième place et économiser de l’énergie pour la suite de la compétition.

Les résultats complets

La suite du programme (heures françaises)

Mardi 3 août:

11h00: Bloc (Bassa Mawem commence son circuit à 11h40 et Micka Mawem à 12h15)
14h10: Difficulté (Bassa Mawem passe 9ème et Micka Mawem 16ème)

Live

Cliquez sur l’image ci-dessous pour accéder au live

Publié le : 03 août 2021 par Nicolas Mattuzzi vues

# Univers compétition

Tokyo 2021