Le contenu

Test matos: FiveTen Hiangle.

Nous vous avions présenté le nouveau Five Ten Hiangle lors de notre passage au salon de l’outdoor au mois de Juillet dernier. Une « vraie » nouveauté que nous essayons depuis septembre dans sa version homme et femme. Voici l’heure du bilan.

Commençons par revenir sur les guillemets qui entourent le mot vrai.

Five Ten n’a pas une fois de plus développé un nouveau modèle sur la base de son excellent Dragon. Non, c’est d’une page presque blanche que ce chausson est né.

Pour la marque américaine, le cahier des charges était simple: proposer un produit accessible, confortable, polyvalent, pas trop cher mais performant. Bon dit comme ça, j’imagine que ce doit être le cahier des charges de nombreux projets…

 

La prise en main est instantanée, bluffante même. Le chausson s’enfile très facilement grâce à sa large ouverture  que l’on verrouille avec un gros velcro très résistant à l’usure.

IMG_0004 IMG_0008  

Peu asymétrique, plutôt souple et avec une cambrure générale maîtrisée, ce chausson conviendra à une grande majorité et permettra même au grimpeur « débrouillé » de se frotter à un chausson plus technique.

Une fois enfilé, on s’aperçoit très vite que le chausson est plus large que sur les autres modèles performants de la marque. Cette largeur est en plus bien épaulée par l’adoption du cuir qui permet au chausson de travailler pour venir épouser la forme de votre pied. Le confort après quelques séances est tout simplement incroyable. Bravo!!

Le talon s’inscrit parfaitement dans le projet. Profond, large et muni de deux languettes, il n’en reste pas moins performant. Les pieds très fins pourront lui reprocher un manque de maintien, mais pour les autres, c’est du tout bon!!

IMG_0027La pointe du Hiangle est une vraie réussite. Le chausson n’adopte pas une cambrure générale importante (pour ne pas malmener vos pieds) mais une pointe crochetante sous les orteils. Cette forme assure au chausson de bonnes performances en dévers et suffisamment de puissance pour charger les petites prises dans les profils verticaux.  Autre bon point, la forme du chausson ne souffre pas d’effet spatule avec le vieillissement.  

IMG_0021

 

IMG_0007

 

La forme de la pointe est fidèle à Five Ten et demande un temps d’adaptation quand on a l’habitude de grimper avec des chaussons très asymétriques. La pointe cultive les paradoxes pour notre plus grand bonheur. Plutôt rond et souple, ce Hiangle autorise une grimpe instinctive très appréciable. On recolle les pieds à plat après un gros balan, on prend du plaisir sur les plats et autres rondeurs et dans l’instant d’après on charge une règle. Sur petites prises, le chausson tire son épingle du jeu, bien aidé par la gomme C4 (plus dure que la HF qui équipe les bêtes de course type Team Black) qui permet de charger convenablement. Bien évidement, les grandes voies en dalle sont à proscrire, surtout si comme moi, vous pesez plus de 80Kg.  Enfin, sa faible asymétrie permettra à une majorité de grimpeurs d’exploiter  son potentiel.  Vous n’aurez pas besion d’un doctorat en pose pied pour profiter du Hiangle. Cette tolérance ne veut néanmoins pas dire que ce Hiangle n’est pas performant. Il n’y a qu’à observer Sachi Amma ou Mélissa Le Névé pour vous en convaincre… 

Five Ten à eu la bonne idée de découper l’enrobage de son nouveau poulain. Le gain de confort est vraiment appréciable car le gros orteil est moins comprimé.

IMG_0009 IMG_0013

 

Les moins: Et bien oui, tout ne peut pas être parfait!! Five Ten a voulu ce chausson abordable financièrement. Par abordable, comprenez 109€… Et pour contenir le prix, on a la mauvaise sensation que des économies ont été faites sur les finitions. 

Les  languettes  sont trop petites. Mes gros doigts ont du mal a rentrer dedans. Du coup, on finit par les pincer… heureusement que le chausson est facile à enfiler!! De plus, elles sont de mauvaise qualité et s’éffilochent rapidement.

IMG_0012

 

 

L’élastique sur le coup de pied est cousu très grossièrement, trop même!! Tous nos testeurs avaient la peau marquée par la couture et il faut faire attention à bien la mettre sinon elle peut même blesser.

 

 

 

50376_0_900x675_48aeb62b46abd01ffffd555e37bf120f5017fa19

 

« J’ai pris l’apéro avec un Schtroumpf!!!! »  Voilà ce que vous pourrez entendre dans la bouche de vos voisins de camping que vous aurez gentiment inviter pour boire une mousse après une séance de bloc….

La teinture du cuir finit sur vos pieds et le phénomène va en empirant…Franchement pas cool. 

MAJ: le problème a depuis été résolu par Fiveten sur les nouveaux modèles.

IMG_3207

Après une petite séance.

IMG_3206

Après une bonne journée type contest…..

 

Enfin, la pointe plutôt ronde souffre dans certaines situations. Il est parfois difficile de charger les trous et le phénomène empire avec l’usure de la pointe (normal me direz vous…).

Conclusion: Five Ten propose avec ce Hiangle un vrai bon chausson à tout faire. La paire unique que l’on met dans son sac, parée pour tout affronter. Très confortable, ce chausson se fera oublier lors des cessions bloc qui s’éternisent. Five Ten propose un modèle qui plaira à une gamme très large de grimpeurs. Les grimpeurs débrouillés trouveront là leur parfait allié pour essayer un modèle technique; les grimpeurs confirmés aimeront sa polyvalence, son confort et pourront en faire leur paire unique. Seuls les grimpeurs exigeants et les experts passeront la semaine dans les Hiangle mais se tourneront vers des modèles plus ultimes pour les projets du weekend. Disponible en deux coloris, ce Hiangle a toutes les cartes en main pour se faire une place parmi les best-seller du marché.

Publié le : 06 avril 2015 par Vincent vues

# Actualités PG# Le Lab PGNews MatosTest matos

fiveten hiangle