Le contenu

Coupe du monde de bloc à Toronto: Les autrichiens une nouvelle fois au top

C’est officiel, Anna Stohr règne définitivement en maître sur la coupe du monde de bloc 2013. Après 4 victoires en début de saison et une médaille d’argent chez elle à Innsbruck, la voilà à nouveau sur la plus haute marche du podium. Elle sera une fois de plus la seule à venir à bout des 4 blocs de finale. Et en prenant en compte le règlement IFSC pour le comptage des points, Anna Stohr est désormais sure de remporter le classement général 2013 avec déjà 580 points. Un grand bravo à elle! Cette sportive va définitivement affoler les bookmakers sous peu quand on voit la demande grandissante des parieurs adeptes des sites comme bwin.be/fr!

Pourtant, à Toronto, les autres grimpeuses n’ont pas amusé la galerie: la japonaise Akiyo Noguchi et l’américaine Alex Puccio se sont bien battues jusqu’au bloc 3, devançant même l’autrichienne au nombre d’essais. Mais elles buteront toutes les 2 sur le dernier problème proposait par les ouvreurs, laissant ainsi Anna Stohr s’envoler vers la victoire. Akiyo Noguchi termine donc 2ème, suivie de près par Alex Puccio. La première française, Mélissa LeNeve, termine 8ème.

Chez les hommes, c’est également l’Autriche qui brille, avec un Kilian Fischhuber bien en canne, 3 blocs en 5 essais, et 4 zones en 5 essais également. A 29 ans, il nous montre qu’il est encore dans le circuit, et il signe donc sa 2ème victoire de la saison (après Millau il y a quelques semaines), et sa 20ème victoire en coupe du monde depuis le début de sa carrière, rien que ça! Et pourtant, la finale aura été des plus serrée, avec un Jorg Verhoeven toujours plus en forme, qui repart avec l’argent, en ayant une zone en moins de validée. Sur la 3ème marche, un autre autrichien, qui réussit à briller en diff et en bloc, j’ai nommé Jakob Schubert. Espérons que sa saison de bloc ne l’aura pas trop fatigué pour la saison de difficulté qui débute bientôt…. Le local de l’étape, Sean McColl, qui avait impressionné sur les championnats de France de difficulté le we dernier, n’aura pas pu faire mieux que 6ème. Côté français, Guillaume Glairon Mondet râte la finale de peu, en terminant 7ème. 

Le classement intermédiaire après la coupe du monde de Toronto:

femmes

 

hommes

 

 

[youtube id= »TWisjhq5fa8″ width= »600″ height= »350″]

Publié le : 03 juin 2013 par Charles Loury vues

# Actualités PG

coupe du monde de bloc 2013