Le contenu

Championnats de France de bloc 2013: le résumé complet!

A l’image des espoirs il y a 15 jours, l’organisation de Chambéry aura été à la hauteur de l’événement, une organisation nette et sans bavure. Retour sur ces championnats de France de bloc 2013…

Chez les femmes, en l’absence de Mélanie Sandoz on voyait mal qui pouvait venir embêter Mélissa LeNeve, la grande favorite de la compétition. En finale, ça s’est joué à pas grand chose, puisque Mélissa réalise les 2 premiers blocs à vue, mais échoue sur les 2 suivants. Les ouvreurs nous avaient concoctés des blocs dans des styles différents, donc pas de favoritisme, chaque grimpeuse avait ses préférences, et tous les blocs ont donc été sortis au final. Anne Laure Chevrier réalise également 2 blocs, mais en 4 essais, elle termine donc juste derrière Mélissa, avec la médaille d’argent. Hélène Janicot, plutôt habituée aux podiums de difficulté truste la 3ème marche du podium, respect ! Les grimpeuses présentes ont fait du bon boulot, avec du suspens jusqu’au bout qui en aura fait vibrer plus d’un.  Un grand bravo !

Cependant,  la filière de bloc féminine en France ne serait-elle pas « malade »… ?  2 ou 3 fortes (voire très fortes) grimpeuses  mènent les débats, et derrière pas grand monde pour rivaliser ! Sans remettre en cause la superbe performance d’Hélène ce soir, on imagine mal une Mélanie Sandoz monter sur le podium d’un championnat de France de difficulté par exemple.

Autre point,  le nombre de participantes (29 au total !). Pour un championnat de France, ce n’est quand même pas la panacée… Et le problème est récurrent: 41 participantes en 2008, 22 en 2009 (!!!), 32 en 2010, 31 en 2011 et 30 en 2012. Et encore, heureusement’ que certains jeunes viennent se frotter aux seniors sinon ce serait bien triste!

Alors d’où vient le problème? La question est de savoir comment redorer le bloc féminin en France, car malgré une championne du monde à Bercy, cette discipline semble parfois un peu désertée chez les filles en seniors, et on trouve ça vraiment dommage. Espérons que la mise en place de l’équipe de France espoirs permettra de créer une dynamique positive.

Du côté des hommes en revanche, les spécialistes de la discipline sont présents et en nombre ! En finale, le niveau était plus que relevé, et autant vous dire que les blocs nous laissaient parfois perplexes vu la difficulté. Mais ce n’est pas Thoms Caleyron qui aura été impressionné. Contre toute attente, il réalise les 3 premiers blocs en 4 essais, alors que Guillaume Glairon Mondet échoue sur le bloc 2, un bloc ou il fallait se tordre en serrant des croutes pour espérer s’en sortir. Ayant réalisé le bloc 1 et 3 en 4 essais, Guillaume Glairon Mondet ne peut plus revenir sur Tito Caleyron avant même le dénouement sur le dernier bloc. D’ailleurs ce dernier bloc restera vierge jusqu’au passage de Guigui qui le survole au 2ème essai. Mais n’y fera, il repart avec la médaille d’argent, derrière un Thomas Caleyron super affûté et impressionnant de puissance, respect ! Sylvain Roche, du club de M’Roc Climbing, participait à sa première finale sur un championnat de France. Et bien el bonhomme n’a pas démérité car il repart avec la médaille de bronze, et c’est bien mérité, car le garçon à de la force, il n’y a pas de doute ! Jeremy Bonder, François Kaiser et Clément Lechaptois ne viendront à bout d’aucun bloc, mais vu le niveau, ils n’ont pas été ridicules, loin de là !

Un bien beau championnat de France qui se termine, une bonne ambiance (le retour de Christopher au commande fait vraiment du bien !), et encore une fois des blocs superbement ouvert pour départager les grimpeurs tout en proposant un spectacle de qualité.  Un grand merci également au club de Chambéry pour leur accueil et leur convivialité.

Publié le : 10 mars 2013 par Charles Loury vues

# Actualités PG

championnats de france de bloc seniors 2013