Le contenu

Carlo Traversi, Jimmy Webb et Daniel Woods enchaînent un nouveau 9a+ !

En signant la première répétition de "Empath", Jimmy Webb coche son premier 9a+ © Keenan Takahashi

Quand trois des meilleurs bloqueurs du monde enfilent un baudrier, ce n’est généralement pas pour faire semblant. Carlo Traversi a récemment signé la première ascension de « Empath » 9a+, rapidement répété par Jimmy Webb et Daniel Woods.

Retour quelques années en arrière, quand lors d’une balade à la recherche de nouveaux blocs, Jimmy Webb tombe sur une falaise majestueuse de par sa beauté. Mais à l’époque, l’américain ne se concentre que sur le bloc. Il envoie tout de même un message à son ami Carlo Traversi, pour l’informer de sa trouvaille.

Ni une ni deux, Carlo se met à équiper la voie, qui allait devenir « Empath », l’une des plus belles lignes de tout le pays. « C’était sans aucun doute LA ligne majeure de tout le secteur, et je me suis immédiatement mis au travail. »

« Empath » est une voie légère surplombante, d’une vingtaine de mètres environ. Elle est difficile du début à la fin et mêle puissance et endurance, n’offrant que très peu de repos. Sa particularité ? Il n’y a que deux prises horizontales, le reste de la voie consiste à compresser de part et d’autre des énormes colonnes de granite. « L’une des principales difficultés dans cette voie est que votre main gauche se trouve toujours sur de « bonnes » prises tandis que votre main droite sur de « mauvaises » prises. Votre bras gauche est donc complètement fumé, car il y a peu d’occasions de le reposer » déclare Carlo.

Au total, la voie lui aura demandé 15 jours de travail. La semaine dernière, Carlo Traversi se rendait à la falaise accompagné de Jimmy Webb et Daniel Woods. Assuré par ce dernier, Carlo parvenait à empiler tous les mouvements jusqu’au relais, signant la première ascension de « Empath », qu’il cote 9a+. « C’est la voie la plus dure que je n’ai jamais faite ».

Bien que Daniel Woods et Jimmy Webb passent le plus clair de leur temps à grimper les blocs les plus extrêmes de la planète, ils s’accrochent de temps en temps au bout d’une corde, généralement attirés par la beauté d’une ligne. Et avec une nouvelle voie d’une telle beauté, tous deux visaient la première répétition. C’est finalement Jimmy Webb qui y parviendra, réalisant au passage son premier 9a+, quelques minutes avant que Daniel Woods n’arrive au sommet à son tour.

« C’était génial d’être témoin de ces ascensions » s’extasie Carlo Traversi, présent au moment du double enchaînement de Webb et Woods. « Ils ont vraiment bossé et ont réussi. Ce n’est pas souvent que vous avez les grimpeurs les plus forts du pays qui vous accompagnent sur l’une des plus belles lignes au monde. Nous nous sommes tous nourris de l’énergie des autres. »

Publié le : 22 octobre 2020 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers Falaisecroix en falaise

carlo traversidaniel woodsJimmy Webb