Le contenu

Camille Pouget coche son premier 8c à Oliana !

© Coll. Pouget

Actuellement à Oliana, et profitant de l’émulation actuelle avec les à-vue monstrueux de Janja Garnbret, Camille Pouget n’aura pas chômé en cochant son premier 8c avec « T1 Full Equip », une ligne de 35m avec des sections soutenues sur petites prises entrecoupées par quelques points de décontraction.

Certes, « T1 full Equip » est considéré comme un 8c soft, mais la perf n’en reste pas moins belle pour notre jeune Camille Pouget qui devrait, sans aucun doute, faire parler d’elle dans les années futures. En attendant, elle nous raconte son séjour à Oliana et son enchaînement de ce premier 8c:

« Full Equip », c’est 35m de placement et de petites prises dans une ligne grise claire, très légèrement déversante. Dit comme ça, c’est vrai que ce n’est pas forcément la plus représentative du secteur qui lui, présente de nombreuses voies mythiques dans du caillou orange.

On passait seulement 4 jours à Oliana avec la famille, et je venais dans l’idée de tester mon niveau dans du 8c pour la première fois. Je dois avouer que mon choix ne s’est pas vraiment porté sur la beauté de la ligne, mais un peu « par défaut » car les kinglines faisaient toutes 50m et nous, on avait oublié la corde de 100m à la maison (grave erreur si vous allez à Oliana).

Il a fallu alors la déchiffrer, la découvrir. Au fur et à mesure que j’avançais, je me disais que les mouvements étaient faisables, et qu’en fait, les sections étaient très jolies (mais aussi assez complexes).

Plus je connaissais la voie, plus elle me restait dans la tête. À la fin du premier jour, avant de dormir je me demandais si j’allais continuer de travailler cette voie parce que ce n’était pas forcément la plus belle, elle faisait un peu mal aux doigts et c’était possible de me débrouiller avec une corde de 80m pour aller faire Fish Eye ou Mind Control (50m toutes les deux). Mais bizarrement, les mouvs me revenaient en tête, les sections aussi et je me disais… Non quand même tu dois aller voir si là ou là t’aurais pas manqué un repos, si tu peux pas améliorer cette section etc… En fait elle m’intriguait de par sa technicité et la qualité de grimpe qu’elle exigeait.

Chaque soir je me suis posé cette question. Et pourtant chaque jour j’y suis retourné pour découvrir encore un peu plus les détails qui me permettraient de sortir la voie.

Au bout de 2 runs de travail et 4 runs pour tenter l’enchaînement, j’arrivais déjà au dernier crux, à ce mouvement clé de la voie où tu te dis : si je fais ce mouv, après je ne peux plus tomber (c’est pas toujours vrai d’ailleurs, il faut faire attention). Par contre, les essais me demandaient énormément d’énergie, au point que je ne pouvais en faire que 2 par jour, après je manquerais de jus de toute façon sur le haut de la voie.

© Coll. Pouget

Lors du 3ème jour, je me mets deux gros combats et tombe deux fois sur ce dernier crux. Ça m’a pompé énormément d’énergie et en plus je commençais à avoir de sérieuses courbatures aux avant-bras parce que j’avais décidé de ne pas faire de pause entre la compétition du week-end et ces 4j de falaises pour passer un maximum de temps sur le caillou (petite erreur encore).

Le lendemain, c’était donc le dernier jour. Je savais que je ne pourrais mettre qu’un run puisqu’on devait partir à 14h. Tout l’essai a été un fight perpétuel haha. Finalement, j’avais un peu plus de jus que mes 2 essais de la veille. Je passe le dernier crux et j’enchaîne la voie…

J’étais super contente, et encore plus parce que ma sœur enchaîne aussi son projet dans la voie voisine quasi dans la même minute. On peut dire qu’il a eu un petit vent de croix à ce moment là 🙂

Pour finir, Oliana m’a fait pensé à une mini Ceüse en terme de rocher et de grimpe. Les prises et les mouvements sont très variés, le point de vue est magnifique. C’est vraiment une très très jolie falaise ! En plus, j’ai eu la chance d’y aller en même temps que Janja Garnbret qui a topé deux 8c à vue sous mes yeux. Je suis heureuse d’avoir pu discuter avec elle, la connaître plus personnellement. Et j’ai découvert une personne adorable et bienveillante en plus d’être une grimpeuse exceptionnelle !! Merci à ma famille de m’avoir fait découvrir ce spot qui m’a permis de réaliser mon premier 8c !!

Il me tarde de revenir (avec la 100m cette fois-ci) 😉

Publié le : 05 novembre 2021 par Charles Loury vues

# Actualités PG# Univers Falaisecroix en falaise

camille pougetOlianaT1 full equip