Le contenu

Bercy 2012: Mélanie Sandoz championne du monde de bloc !!

Place à la finale de bloc femme. Autant de public qu’hier soir était présent dans le palais omnisport de Paris Bercy. La tension est palpable sur le premier bloc, et pour cause, Cécile Avezou se trompe de prise finale, mais s’en rend compte avant de sauter sur les tapis, ouf elle sort tout de même le bloc à vue. Kim Jain entre en scène, un peu perdue, elle ne sait pas où se situe le bloc 1. Voilà pour les petites anecdotes de ce début de finale.

Sur le bloc 1, toutes les grimpeuses sont au top, histoire de se mettre dans l’ambiance. Dès le bloc 2, comme chez les garçons la veille, on ne rigole plus, avec un bon gros double jeté, suivi d’une traversée sur petites prises. Mélanie Sandoz le réalise à vue et se place en tête de la compétition. Anna Stohr mettra un petit essai de plus, tout comme la russe Olga Iakovleva. Les blocs sont superbement bien ouverts, l’ambiance est complètement dingue dans l’enceinte de Bercy, les grimpeuses jouent le jeu en chauffant le public, on tape dans les mains, on crie, bref indescriptible. Et puis quel plaisir de voir un large sourire sur le visage des grimpeuses même lorsqu’elles ne parviennent pas à bout de leur bloc… ! Le bloc 3, made in fontainebleau avec un bon réta. Mélanie Sandoz s’élance dans le bloc, et le torche au 2ème essai, sans aucune hésitation pour se rétablir, elel creuse un peu plus l’écart et met la pression sur ses poursuivantes. La russe parvient également à bout de ce bloc, et comptabilise donc 3 blocs comme Mélanie, mais avec un petit essai de plus. Cécile Avezou parvient également à sortir ce réta avec une hargne juste démente, à l’image hier d’Angela Eiter en difficulté, elle donne tout, et ne lâche jamais rien. Aucune autre grimpeuse ne parviendra à sortir le bloc, la japonaise Akiyo Noguchi était pourtant  toute proche de se rétablir, il ne manquait rien… Il ne reste alors plus qu’un seul bloc, et rien n’est encore joué. Si Mélanie sort le dernier bloc, elle sera sacrée championne du monde, je vous laisse imaginer l’ambiance à son arrivée au pied du bloc 4… ! Elle ne parvient hélas pas à valoriser la zone. Les grimpeuses s’enchaînent et aucun ne valide la zone pour le moment. Au tour de la lactacte Kim Jain, qui n’a pour l’instant sorti que le bloc 1. Elle réussi l’incroyable en sortant ce bloc monstrueux, mais ça ne suffira pas à remonter sur ses adversaires. Il ne reste plus que l’autrichienne à passer, la seule à pouvoir encore rafler le titre devant Mélanie. Elle valorise la zone, mais ne parviendra pas au top. Peu importe, elle garde le sourire, et se contente d’une belle 3ème place. Mélanie Sandoz est donc championne du monde 2012, devant son public, incroyable…! Bercy était the place to be en ce début d’après midi…

Bref, en résumé, de superbes finales, comme rarement on en a vu, avec un suspens intenable jusqu’au dernier bloc, on en avait des frissons…

Podium:

1. Mélanie Sandoz
2. Olga Iakovleva
3. Anna Stohr 

Et pour prolonger le plaisir, une deuxième médaille française aujourd’hui, avec Cécile Avezou qui remporte la médaille d’argent sur le combiné. A 40 ans, respect. 

 

 

Publié le : 16 septembre 2012 par Charles Loury vues

Non classé

alaunechampionnats du monde 2012