Le contenu

Incroyable ! Le lendemain de sa victoire mondiale, Laura Rogora enchaîne un 9a dans la journée !

Une journée de "repos" très fructueuse pour Laura Rogora qui enchaîne "La Prophétie des Grenouilles" 9a © Ida Mutto

C’est incroyable ! L’italienne Laura Rogora a enchaîné hier le 9a « La Prophétie des Grenouilles » en seulement trois petits essais, alors que la veille elle remportait sa toute première Coupe du Monde !

Dans notre article résumant les finales féminines de la Coupe du Monde de Briançon, nous soulignions le fait que cette année 2020, bien que compliquée pour tout le monde, souriait particulièrement à la jeune italienne Laura Rogora.

Pourquoi ? Car fin mai, à peine sortie du déconfinement en Italie, elle enchaînait « Pure Dreaming » 9a sur la falaise d’Arco. Puis, une semaine plus tard, elle réalisait son tout premier 9a+ en s’attaquant à sa variante « Pure Dreaming Plus ». Sept jours plus tard, l’italienne fait de nouveau parler d’elle en atteignant le sommet d’une nouvelle voie dans le neuvième degré. Toujours à Arco, elle signait la première ascension féminine d' »Underground » 8c+/9a.

Mais sa moisson de croix n’allait pas s’arrêter là, bien au contraire ! Il y a un mois jour pour jour, Laura Rogora frappait un grand coup en venant à bout d' »Ali Hulk sit extension total » 9b, devenant ainsi la deuxième grimpeuse de l’Histoire à atteindre cette cotation après Angela Eiter ! Une prouesse hors normes pour la jeune italienne de 19 ans, qui était en train de connaître l’une des progressions les plus fulgurantes du monde.

Ce week-end, Laura revêtait son maillot de compétitrice sur la Coupe du Monde de Briançon. Qualifiée pour les Jeux Olympiques de Tokyo, l’italienne espérait mettre à profit sa forme du moment dans les voies de compétition. Mais jamais elle n’aurait cru remporter cette Coupe du Monde ! Elle le fit d’ailleurs de la plus belle des manières: première des qualifications, elle conserve très largement la tête du classement lors des demi-finales. Samedi soir, en finale, Laura met le feu au Parc des Sports en enchaînant la voie, décrochant sa première médaille d’or en Coupe du Monde, devant Janja Garnbret et Fanny Gibert.


Lire aussi |
Des finales féminines majestueuses à Briançon !


Le lendemain de sa première victoire internationale, Laura Rogora ira enchaîner un 9a, en seulement trois essais.

Le lendemain, alors que la plupart des compétiteurs se reposent après un week-end chargé ou reprennent la route, l’italienne décide quant à elle d’aller tâter le rocher français. Elle se rend au Rocher des Brumes, à quelques kilomètres au sud de Briançon.

Et en à peine trois essais, elle vient à bout de « La Prophétie des Grenouilles » 9a. La performance est énorme ! Alors que l’italienne s’est frottée aux voies de compétition du plus haut niveau mondial durant tout le week-end, voilà qu’elle en veut encore en enchaînant son premier 9a à la journée !

Cette voie, équipée puis libérée par Yann Ghesquiers traverse le surplomb du Rocher des Brumes. Il s’agit d’une connexion entre « Une Arquée pour un criquet » 8c et « La Croix de To Loose » 8b avec, entre ces deux voies, un gros pas de bloc qui n’aura pas résisté longtemps à la jeune italienne.

Laura Rogora compte donc maintenant 14 voies dans le 8c+/9a et plus. Elle a réalisé ses cinq dernières performances en à peine trois mois, ce qui fait incontestablement d’elle LA grimpeuse en forme du moment !

Publié le : 24 août 2020 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers Falaisecroix en falaise

laura rogora