Le contenu

Oriane Bertone: « La proposition de la cotation de 8C bloc a été réfléchie »

© Coll. Oriane Bertone

Oriane Bertone, 15 ans, annonçait hier la First Ascent d’un 8C bloc à Bleau, « Satan I Helvete » du bas. Nous lui avons posé quelques questions au sujet de cette incroyable performance, Oriane devenant la 4ème femme à vaincre un 8C bloc après   Ashima Shiraishi (« Horizon »),  Kaddi Lehmann (« Kryptos ») et Mishla Ishi (« Byaku-dou »).

Elle est également la seule française à avoir atteint ce niveau de performance!

Pourquoi ce bloc?

Le choix de ce bloc s’est fait progressivement. J’ai commencé naturellement par Fata Morgana (8A), puis j’ai réussi Fata Morgana du bas (8A+), puis je me suis dit : pourquoi ne pas tenter Fata I Helvete (8B/+)? Une fois sorti Fata I Helvete il ne me restait plus que la version ultime : « Satan » du haut et du bas.

Les difficultés que tu as rencontrées? 

Les difficultés que j’ai rencontrées dans la partie basse étaient en rapport avec les prises lustrées et le gros dévers. Il a fallu que je trouve mes calages, même si après tout la méthode des autres grimpeurs n’est pas très différente. Après sur le crux c’est très différent de Fata I Helvete, même si la fissure se prend déjà dans ce premier bloc. Il faut accepter de s’écarter de la paroi pour croiser et valoriser la prise suivante sinon on ne peut pas dynamiser pour prendre la dernière compression.

On ressent quoi après un enchaînement pareil?

Ce que je ressens en arrivant en haut est difficile à exprimer. J’ai commencé le bloc et je me suis « retrouvée en haut » sans me dire quoi que ce soit entre le début et la fin de l’ascension. J’étais bien sur le premier mouvement et je me suis réveillée en étant bien sur le dynamique. du coup j’étais presque surprise de cet essai juste parfait. Rien de plus dans mon esprit à ce moment là…

Pourquoi proposer 8C bloc? 

La proposition de la cotation a en revanche été plus réfléchie. Lorsqu’on fait un bloc on a tendance à se sous estimer et à penser que si on l’a fait c’est qu’il ne devait pas être aussi dur qu’on le pensait lors des sessions de travail. Mais après on se rend compte que d’autre ont mis des cotations à 8C ou 8B+ pour la version haute et que le bas était déjà à 8B+ avant que la bonne prise du milieu ne casse. Il y a aussi le fait que Fata I Helvete a été ouvert par Day Koyamada comme un 8B+ soft et que Satan I Helvete comporte deux mouvements bien plus durs en sortie de bloc que la version mixte de Fata et Satan. Du coup, comme en plus la méthode d’usage de la fissure est similaire, ça parait logique de coter au dessus. En tout cas on peut dire que ce n’est pas mon corps qui a coté le bloc mais ma tête !

Publié le : 28 mai 2020 par Charles Loury vues

# Actualités PG# Univers FalaiseInterviews

oriane bertone