Le contenu

Gautier Supper et Jain Kim au-dessus lors des demi-finales de la coupe du monde de Briançon!

Quelle performance du chambérien Gautier Supper lors des demi-finales de la coupe du monde de Briançon! On ne va pas tourner autour du pot, il est le seul à avoir dans sa ligne de mire le bac final de la voie. Une grimpe puissante, qui le mènera en haut de la voie, une voie dans laquelle il ne lui manquera quasiment rien pour concrétiser.

Derrière lui, les places sont chères, et l’on retrouve presque le même scénario que la semaine dernière à Chamonix. Sur les 8 finalistes du week-end dernier, on retrouvera 6 d’entres eux demain à Briançon! Et tous les finalistes se tiennent dans un mouchoir de poche! 2 prises seulement séparent Jakob Schubert, 2ème, du 8ème! Ainsi, Romain Desgranges sera aux côtés de Gautier pour défendre les couleurs de la France. Ce ne sera pas facile, parce qu’Adam Ondra est lui aussi bien en cannes, tout comme le russe Dmitrii Fakirianov, qui tombe sur le même mouvement délicat que Romain et Adam.
Sean McColl, Stefano Ghisolfi et l’outsider Minuro Nakano viennent compléter cette liste de finalistes.

Contre-performance pour Ramon Julian, qui l’emportait la semaine dernière à Chamonix! L’espagnol zippe à l’entrée du toit et prend la dernière place des demi-finales…

Du côté des autres français, on retrouve Thomas Joannes 11ème, devant Thomas Ballet 21ème et Hugo Parmentier 22ème.

asc

 

Chez les femmes, c’est une nouvelle fois Jain Kim qui fait exploser la foule! Comme toujours à Briançon, le public sait répondre présent dès qu’il faut pousser un grimpeur à se surpasser. Et il y en avait besoin dans cette voie féminine de demi-finale très exigeante. La coréenne sera une nouvelle fois la seule à enchaîner la voie, assez loin devant ses adversaires les plus proches. Car pour rentrer dans le top 10, il fallait réussir à négocier un bon pas de bloc, qui laissera quelques grimpeuses sur le carreaux. 10 pour être exact, dont deux de nos françaises: Alizée Dufraisse (13ème) et Julia Chanourdie (16ème). 

La prestation d’Hélène Janicot ne sera pas suffisante pour accrocher les 8 meilleures. Il fallait attraper la prise d’après pour pouvoir se qualifier. C’est ce qu’à brillament réussi Mathilde Becerra. La chambérienne, qui avait montré de belles choses lors des qualifications à Cham, participera à sa première finale en coupe du monde demain!
Il lui faudra rivaliser avec d’autres grands noms de la discipline:Mina Markovic bien sûr, mais aussi Jessica Pilz, Dinara Fakhritdinova, ou encore l’américaine Delaney Miller.

À l’image de Ramon Julian chez les hommes, c’est Salomé Romain qui signe la contre-performance chez les femmes. La briançonnaise n’aura pas réussi à rentrer à 100% dans sa demi, et chute prématurément à la sortie du toit. La voici à la 24ème place de cette coupe du onde, devant Léa Marigo, 26ème.

zqx

 

Le rendez-vous est donc pris demain à partir de 19h30 pour les finales!

Publié le : 17 juillet 2015 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers compétitionCoupes du mondeDifficulté

cdm briançon 2015