Le contenu

CDM Chamonix: des finales qui s’annoncent grandioses!

Les demi-finales viennent de se terminer sur la place du Mont-Blanc ! Des phases de demi-finales comme on les aime : de l’ambiance, des grimpeurs énervés, du haut-niveau et des voies géniales !

Car oui, il faut le souligner, la réussite d’une compétition dépend beaucoup de l’ouverture des voies. Adam Pustelnik, Laurent Laporte et Julien Gras ont fait du boulot : on était à deux doigts du top chez les hommes, et chez les femmes, quatre grimpeuses ont réussi à sortir du lot et à enchaîner leur voie.

Quel show chez les femmes !

Dans les voies des femmes, pas de surprises, ni de piège particulier. Il suffit d’être bien concentré et prête physiquement pour arriver en haut de la voie, bien rési. De nombreuses grimpeuses se feront surprendre en allant chercher un plat à la sortie du toit, par manque de jus. Ce sera le cas pour Charlotte Durif et Julia Chanourdie qui prendront respectivement la 18ème et 22ème place. Même sanction pour Mathilde Becerra, qui semblait très en cannes hier lors des qualifications. Elle devra encore attendre avant de participer à sa première finale en coupe du monde, et terminera 16ème aujourd’hui.

Devant, le niveau monte, et il faut encore maîtriser la fin de voie. Pour cela, le calme et la précision sont de rigueur… Chamonix s’enflamme lorsque Salomé Romain fait son run. Elle est la première à monter si haut, et se bat comme une lionne. Mouvement après mouvement, elle parvient à se hisser de plus en plus près de la dernière prise, mais se fait embarquer par la gravité dans l’un des derniers mouvements. Elle sera la première non-qualifiée pour les finales de ce soir, à une valorisation près… Mais rien à regretter au vu de sa prestation qui est de bonne augure pour la suite de la saison!

mé

D’autres grimpeuses font aussi le show. La jeune slovène est impressionnante ! Hier déjà, nous vous parlions d’elle et de son palmarès à faire affoler les stats du CAC 40 ! Janja Garnbret, qui participe à sa première coupe du monde, ira bien en finale. Et de la plus belle des manières : elle sera celle qui enchaînera la voie de demi rando comme on dit. En grimpant le sourire aux lèvres, elle semblait ne pas forcer !

Mais on ne se débarrasse pas si facilement des « anciennes ». Sa compatriote Mina Markovic enchaîne elle aussi sa voie, tout comme l’autrichienne Jessica Pilz, qui semblait elle aussi avoir encore de la marge. Enfin, Jain Kim vient compléter ce quatuor avec comme à son habitude une grimpe fluide et détendue.

La liste des finalistes est complétée par Dinara Fakhritdinova, Anak Verhoeven et notre française Hélène Janicot, qui sera la seule représentante tricolore ce soir lors des finales

Bien malin est celui qui peut pronostiquer la victoire, et même le podium de ce soir, tant les grimpeuses se tiennent dans un mouchoir de poche… Quoi qu’il en soit, il va y avoir du spectacle !

Une voie masculine invaincue mais le bac final à eu chaud !

Chez les hommes, une voie bien physique dans ce dévers qui flirte avec les 40°. Il faut être puissant et serrer les prises et gros volumes pour apercevoir de près la prise finale.

Les premières difficultés de la voie laisseront sur le carreau quelques-uns de nos tricolores. C’est le cas d’Hugo Parmentier, 22ème, mais aussi de Charli Blein, 17ème sur cette première étape de coupe du monde 2015.

Plus haut, ce sont d’autres cadors qui se laissent emporter. Domen Skofic, Thomas Joannes et Sean McColl ne poursuivront pas plus loin la compèt et prendront respectivement les 9, 10 et 11ème places du général.

mr

On rentre dans les 8 meilleurs, et donc, les 8 finalistes de ce soir…

Nos deux meilleurs français Romain Desgranges et Gautier Supper sont toujours de la partie et même parmi ceux qui ont le mieux grimpé puisqu’ils sont 2ème et 3ème de ces demi-finales. Romain Desgranges, poussé par son public, chez lui à Chamonix, sera capable du meilleur ce soir. Car il faudra peut-être aller chercher le russe Dmitrii Fakirianov, qui semble très en forme ce week-end. À 20 ans, il participera à sa deuxième finale de coupe du monde ce soir, à 21h. Car c’est bien lui qui a pris la tête du classement, une prise devant Romain, chutant en allant chercher le bac final.

Rassurez-vous, le champion du monde Adam Ondra participera lui aussi à la finale et tentera de faire mieux que sa 4ème place du provisoire, tout comme Jakob Schubert.

Pour sa 108ème participation à une coupe du monde de diff, ça sera une finale de plus pour l’espagnol Ramon Julian ! Du haut de ses 1m59, il serre toujours autant les prises que lors de ses premières compétitions internationales, et on n’est pas à l’abri d’un hold-up de Ramon !

Enfin, l’italien Stefano Ghisolfi et l’allemand Sebastian Halenke viennent compléter la liste des finalistes.

Rien n’est joué pour ce soir, et le suspense est à son comble. Les ouvreurs sont actuellement au travail pour proposer des voies toujours plus agréables à grimper et plus spectaculaires encore.

Ne manquez pas une seule seconde des finales, qui auront lieu à partir de 21h. Et si vous n’avez pas fait le déplacement dans la Mecque de l’alpinisme, alors rattrapez-vous sur le live, à suivre en direct depuis PG.

À très vite pour le dénouement !

Publié le : 12 juillet 2015 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers compétitionCoupes du mondeDifficulté

cdm chamonix 2015