Le contenu

Romain Desgranges et Kim Jain en tête des qualifs à Chamonix

C’est parti pour le 17ème festival d’escalade à Chamonix ! Au programme, de la difficulté et de la vitesse, avec la 1ère étape de coupe du monde de diff de la saison.
Comme toujours, cette première épreuve est attendue de tous, pour voir les forces en présence sur la saison qui arrive et jauger son niveau par rapport aux autres.

Ce matin donc, c’était la diff qui ouvrait le bal ! Et pour les qualifications, ce sont plus de 150 compétiteurs qui ont fait le déplacement, dont 90 hommes (un record !). Et parfois, certains sont venus de loin ! On compte par exemple un grimpeur sud-africain, seul représentant de son pays, au milieu d’équatoriens, d’israéliens, de brésiliens, de coréens…

Vous l’aurez compris, beaucoup de grimpeurs partaient avec le couteau entre les dents dans les deux voies de qualifications proposées par le très expérimenté Adam Pustelnik, accompagné de Laurent Laporte et Julien Gras. Ces derniers se sont faits plaisir pour concocter des voies tout de même très exigeantes sur le nouveau mur de Chamonix. Un mur qui a bien grandi depuis l’année dernière, puisqu’il a doublé de largeur. 12 mètres de large pour 15 mètres de haut, autant dire qu’il va y avoir du spectacle pour les finales !Mais pour passer en finale, il fallait d’abord réussir ses qualifications.

Chez les femmes c’est une nouvelle fois Kim Jain qui domine la compétition.

En effet,  Jain Kim est comme à son habitude : impressionnante ! Impressionnante de facilité, impressionnante de grâce et de fluidité. Impressionnante puisqu’elle est la seule grimpeuse à enchaîner ses deux voies. Mesdames, vous êtes prévenues ! 

Derrière elle, deux slovènes : Mina Markovic, une habituée des podiums en coupe du monde, mais aussi la relève du pays : la jeune Janja Garnbret, 16 ans, et déjà un palmarès digne des plus grands ! C’est facile, cette jeune gagne tout : coupe d’europe de diff, de bloc, championnat du monde… À chaque fois, elle termine 1ère. Et si vous êtes sceptiques, allez faire un tour sur ces résultats officiels.

cham

Notre première française est juste derrière, à la 4ème place. Mathilde Becerra sera de la partie en demi-finale ! Belle prestation de la chambérienne qui s’est bien battue dans sa première voie.

Hélène Janicot rentre elle aussi dans le top 10 avec une 9ème place prometteuse.

5 autres françaises gagnent leur ticket pour les demi-finales : Charlotte Durif est 15ème, devant Alizée Dufraisse 17ème. Nos deux jeunes juniors Julia Chanourdie et Salomé Romain se classent respectivement 18ème et 20ème. Enfin, ça passe aussi pour Nolwen Berthier, qui s’élancera dans les premières demain matin, suite à sa 25ème place.

S’en est terminé pour Céline Fergeau (37ème), Solène Amoros (42ème, qui a souffert d’une blessure au genou) et Léa Marigo (48ème) qui participait à sa 1ère coupe du monde.

Chez les hommes, deux français trustent les premières places du classement !

Romain Desgranges est comme toujours très attendu sur ses terres, à Chamonix. Hé bien notre champion de France en titre n’aura pas démérité puisqu’il s’adjuge la tête du classement, en étant l’un des quatre seuls à topper la première voie et à monter suffisamment haut dans la deuxième. Derrière, c’est Gautier Supper qui prend la 2ème place, ex-aequo avec mister Adam Ondra, qui semble en forme lui aussi.

Tous les favoris sont bien présents et seront là demain en demi-finale. Domen Skofic est 5ème, devant Ramon Julian 6ème, Jakob Schubert suit juste derrière, aux côtés de l’allemand Sebastian Halenke.

Du côté français, Thomas Joannes poursuit la compétition suite à une belle 11ème place, tout comme le briançonnais Charli Blein, 18ème, juste derrière Sean McColl et le jeune Hugo Parmentier, qui termine 22ème et participera à sa première demi-finale en coupe du monde.

11747458_757388981055571_1683768702_o

Déception pour Maël Bonzom, 27ème, premier non-qualifié pour demain. Alban Levier, qui jongle entre le bloc et la diff, se classe quelques places derrières, 31ème. Pour sa première coupe du monde, Nao Monchois termine 41ème, 10 places devant Clément Vernaison. Coup de massue pour Thomas Ballet, qui terminait au pied du podium l’année dernière à Chamonix et qui se voit relégué à la 58ème place cette saison, suite à deux chutes prématurées dans ses voies.
Arsène Duval et Rémi Bergasse réaliseront quasiment les mêmes performances, ce qui leur vaudra la 65ème et 67ème place. Enfin Tanguy Topin, dernier français engagé, termine 86ème.

Ils seront donc 12 français en demi-finales demain matin, pour tenter d’accrocher les 8 places qui leur permettront de disputer les finales.

D’ici là, c’est la vitesse qui prend le relais, avec en ce moment même les qualifications puis à 21h30, les finales, où les meilleurs grimpeurs tenteront de battre le record du monde !

Publié le : 11 juillet 2015 par Charles Loury vues

# Actualités PG# Univers compétitionCoupes du mondeDifficulté