Accueil > # Univers Falaise > Le jeune grenoblois Romain Noulette enchaîne son premier 9a !

Le jeune grenoblois Romain Noulette enchaîne son premier 9a !

L’émulation est au maximum en ce moment entre les jeunes étudiants de Grenoble !

Il y a quelques jours, Romain Noulette, 21 ans, est entré dans le club très sélect des grimpeurs de 9a. Il signe la première répétition de « l’Âme Slave » une voie très à doigts, dans le pur style grenoblois, initialement ouverte par Quentin Chastagnier.

Romain confirme donc sa bonne forme du moment, puisque peu de temps avant de réaliser ce premier 9a, il venait à bout de « Anarchie compulsive », un 8c+ d’une vingtaine de mètres, avec un bon pas de bloc, sur la nouvelle falaise de L’Abattoir. 

Le grenoblois compte maintenant une quinzaine de 8c à son actif.

  • Voici son commentaire:

Il y a quelques jours, j’enchaîne « l’Âme Slave » 9a, à St Ange, au sud de Grenoble. C’est une voie qui fait 30 m de long, avec une section bloc sur micro-prises (environ 8A bloc) puis 20 m de rési en 8c. J’ai mis une vingtaine d’essais répartis sur 6 séances. J’ai commencé à l’essayer au printemps dernier. Mais on ne peut dans ce secteur qu’au printemps et l’automne. J’ai donc mis 1 séance au printemps 2016, 2 séances en automne de la même année et 3 séances sur Avril 2017.

Je n’ai enchaîné que 2 fois le crux du bas : une première fois où je le passe, mais tombe dans le haut de la voie, complètement explosé, et une deuxième fois, lors du run de l’enchaînement. Justement, pendant mon essai fructueux, une fois passé la section du bas, la pression est montée, jusqu’à arriver à une décontraction qui précède le bombé final où il faut être explosif et très concentré.

Maintenant, j’ai quelques projets pour cet été, comme « Le Cadre » 9a à Céüse, ou une voie encore non répétée à Mollans, 9a également.

Le jour même, Théo Gaudré 19 ans, enchaîne «L’ange et le salaud» un 8b référence de la cuvette. Adrian Houbron réalise son projet du moment avec «Faim de vie», un 8b+ de 15 mètres, bien teigneux comme on les aime à Grenoble !

Quand on vous disait que les étudiants poussaient forts entre les cours…

Un commentaire

  1. Bravo Romain !!

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*