Le contenu

Une monstrueuse fissure de 70 longueurs… libérée sous une autoroute !

Pete Whittaker et Tom Randall ont passé quatre jours à réaliser la première ascension d’une fissure extrême, sous une autoroute.

Pete Whittaker et Tom Randall, également connus sous le nom de « Wide Boyz », repoussent au quotidien les limites de l’escalade de fissure, établissant depuis plusieurs années les lignes les plus difficiles au monde. Mais leur dernier projet en date pourrait être leur plus ambitieux.

En effet, les deux compères ont passé quatre jours et trois nuits à escalader une fissure horizontale de 70 longueurs, sous une autoroute. Ils l’ont cotée 8a+.

Whittaker et Randall sont devenus de véritables stars sur YouTube après avoir publié des vidéos de leurs nombreuses ascensions de fissures en milieu urbain pendant la pandémie. Ils ont gagné en popularité après avoir effectué la première ascension de la fameuse fissure « Century Crack » 8c à White Rim, dans l’Utah.

Whittaker, qui a annoncé l’ascension de cette fissure de 80 longueurs sur Instagram, précisant qu’elle avait été filmée pour le Reel Rock 16, a déclaré : « Naturel ou non, c’est l’une des plus belles fissures qui existent, et c’est plaisant de savoir qu’elle se situe au Royaume-Uni. »

Nous avons réussi ! Tom Randall et moi-même avons terminé notre projet monstrueux ! Nous avons déjà enchaîné de nombreuses fissures gigantesques à travers le monde, mais nous pouvons affirmer sans crainte que nous n’en grimperons jamais une autre plus grande et plus déversante que celle-ci.
Le projet a été filmé et sera présenté dans le Reel Rock 16, prévu pour mars.

En 2020/2021, les voyages en Amérique étant limités, il a fallu trouver une nouvelle manière de combler notre soif d’escalade. Nous avons commencé à chercher des fissures plus locales et il est devenu évident que les fissures sous les ponts pouvaient être tout aussi exigeantes que celles sur le rocher. Pendant plusieurs mois, les ponts sont donc devenus notre terrain de jeu, jusqu’à ce qu’on nous parle de celui-ci : une fissure continue et ininterrompue d’un peu plus de 750 mètres de long. C’est la longueur du Half Dome… mais à l’horizontale !

Après un été passé à s’entraîner spécifiquement pour cette voie, nous avons fait trois voyages de reconnaissance jusqu’au pont. Puis nous avons effectué une tentative ratée, qui nous a permis d’arriver juste à mi-chemin. Finalement, nous venons de réussir à l’enchaîner, après notre cinquième visite sur place.

En raison des petites variations de largeur de la fissure et du mouvement du pont à cause de la circulation au-dessus, certaines longueurs étaient plus difficiles que d’autres. Les pires longueurs étaient celles où une grosse semi-remorque passait au-dessus de nous, et déposait du matériel, ce qui rendait l’escalade plus difficile. Après 4 jours et 3 nuits passées sous ce pont, le bruit des voitures et des poids lourds s’est transformé en un bourdonnement sourd.
Plus de 750 mètres d’escalade horizontale ont causé des ravages à nos corps et nous avons terminé en étant complètement rincés à la fin.

Nous avons perdu le compte du nombre de longueurs et du degré de difficulté de chacune d’entre elles. Mais si quelqu’un est intéressé, la description du guide pourrait être la suivante : « Le Grand Rift – Suivez la fissure, 7b+ à 8a+ x 60-70 longueurs. »

Naturel ou non, c’est l’une des plus belles fissures qui existent, et c’est plaisant de savoir qu’elle se situe au Royaume-Uni. »

Pete Whittaker

Publié le : 24 novembre 2021 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG

pete whittakertom randall