Le contenu

Sean McColl champion du Monde du combiné, Manu Cornu et Charlotte Durif sur le podium!

Durant ces Championnats du Monde 2016, une trentaine de grimpeurs, représentants 17 nations différentes ont accepté le challenge de participer aux 3 épreuves que composent l’escalade: la difficulté, le bloc et la vitesse. 5 jours de compétition non-stop pour les meilleurs, qui avait une épreuve de grimpe par jour.

Ce classement permet d’établir le grimpeur le plus complet et polyvalent du monde, capable de gérer les trois disciplines. Car rappelons que c’est ce format combiné qui a été retenu pour l’inclusion de l’escalade aux Jeux Olympiques de Tokyo en 2020.

Le classement se fait uniquement entre les grimpeurs qui participent aux trois disciplines, en additionnant leur rang dans chaque épreuve. Et c’est presque sans surprise que Sean McColl est une nouvelle fois sacré Champion du Monde du combiné. Après Bercy en 2012 et Gijon en 2014, il est sans contestation le grimpeur le plus complet du circuit international avec ce troisième titre consécutif.

capture-decran-2016-09-19-a-13-57-43

Pourtant, tout n’a pas été si facile, car le canadien avait un concurrent de taille cette année: Manu Cornu. Avec une 1ère place en vitesse et une 1ère place en bloc, le français se voit sacré vice-champion du Monde, à quelques points de Sean.
Le podium masculin est complété par l’allemand David Firnenburg.

Chez les femmes, c’est Elena Krasovskaia qui a fait sensation ce week-end. À 16 ans seulement et pour sa première participation à une compétition de bloc internationale senior, la russe en bluff plus d’un en parvenant à se hisser en finale des championnats du Monde de bloc. Ajoutez à cette performance un temps plus qu’honorable en vitesse et une très bonne prestation en difficulté, où elle loupe la demi-finale de seulement 3 places et vous obtenez la nouvelle championne du Monde de combiné!

capture-decran-2016-09-19-a-12-03-29

Derrière elle, on retrouve une autre jeune grimpeuse de talent, l’américaine Claire Buhrfeind. À 18 ans, elle se classe 2ème sur ces championnats du Monde.

Enfin, celle qui monte sur la troisième marche du podium, c’est notre française Charlotte Durif. Après une 2ème place en difficulté, une 5ème place en bloc et enfin une 4ème place en vitesse, où elle fait un run proche de son record personnel en 10″48, elle décroche une belle médaille de bronze, félicité par tout le public de l’arena.

Voici les classements complets:

Hommes et femmes:

 

Photos: Eddie Fowke / IFSC

Publié le : 19 septembre 2016 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers compétition

championnat du monde 2016