Le contenu

Retour sur la première compétition au format olympique de Paris 2024

© IFSC

La nouvelle salle d’escalade de Chris Sharma à Barcelone accueillait ce week-end la première compétition au format olympique combiné de Paris 2024. Retour sur cette compétition, remportée par Iziar Martinez Almendros et Alberto Ginés López.

Il y avait des odeurs de Jeux Olympiques ce week-end à Barcelone. 20 hommes et 20 femmes, originaires d’Espagne, ont testé pour la première fois le nouveau format combiné bloc et difficulté que nous verrons aux J.O de Paris 2024. La fédération internationale avait choisi d’organiser l’événement dans la nouvelle salle d’escalade de Chris Sharma, la troisième à ouvrir sous le nom de l’Américain.

Iziar Martinez Almendros, 16 ans, remporte la compétition

Chez les femmes, c’est la jeune Iziar Martinez Almendros, âgée de 16 ans seulement, qui a complètement dominé la compétition. Elle s’est classée première en bloc (avec un score de 99,8 points) et première en difficulté (avec un score de 100 points). Iziar Martinez Almendros aurait pu obtenir le score parfait en bloc, si elle n’avait pas lâché deux essais, et donc perdu 0,2 point. Sur la voie de difficulté, la jeune Espagnole a été la seule à enchaîner la voie, raflant donc les 100 points attribués pour un top.

Rappel sur ce nouveau système de score :

En bloc, 25 points sont attribués pour un top, 10 points pour la zone supérieure (Z) et 5 points pour la zone inférieure (z). 0,1 point est soustrait à chaque chute pour le top, et 0,01 point pour les zones.

En difficulté, un top rapporte 100 points. En comptant à rebours depuis le top de la voie, les 15 dernières prises coûteront 5 points/prise au grimpeur, les 10 prises précédentes coûteront 2 points/prise et les 5 prises précédentes coûteront 1 point/prise.

En savoir plus sur ce nouveau système de classement

Si chaque discipline porte 50% du total des points disponibles, il est globalement plus difficile d’obtenir un score parfait en bloc qu’en difficulté, les quatre tops à vue en bloc étant plus rares que l’enchaînement d’une voie.

La bonne nouvelle, c’est que le classement de ce nouveau format est plus facile à suivre que le format combiné multiplié des Jeux Olympiques de Tokyo. Au lieu de multiplier leur position, les compétiteurs additionnent maintenant leur résultat en bloc à leur résultat en difficulté. Avec 100 points possibles en bloc et 100 points possibles en difficulté, les grimpeurs peuvent gagner jusqu’à 200 points.

© IFSC

Iziar Martinez Almendros a donc remporté la compétition avec 199,8 points au total. Elle devance Rut Monsech Gasca, 20 ans, avec 113,6 points (58,6 en bloc et 55 en difficulté), tandis qu’Aida Torres Illamola, 19 ans, termine troisième avec 102,8 points (77,7 points en bloc, 25,1 en difficulté).

Les résultats des finales :

1. Iziar Martinez Almendros : 99,8 + 100 = 199,8 points
2. Rut Monsech Gasca : 58,6 + 55 = 113,6 points
3. Aida Torres Illamola : 77,7 + 25,1 = 102,8 points
4. Antía Freitas : 30,8 + 55 = 85,8 points
5. Maria Benach : 36,6 + 45,1 = 81,7 points
6. Lucía Miranda : 56 + 25 = 81 points
7. Lucía Sempere : 58,4 + 15,1 = 73,5 points
8. Haizea Osés : 14,3 + 25,1 = 39,4 points

© IFSC

Alberto Ginés López, champion olympique en titre, remporte l’or !

Tout le monde attendait le retour d’Alberto Ginés López, qui participait à sa première compétition depuis les Jeux Olympiques. Le médaillé d’or de Tokyo est monté sur la première marche du podium, suite à une belle performance, qui lui a valu les applaudissements du public. Le grimpeur de 19 ans a totalisé 80,1 points en bloc, avant d’ajouter 90 points supplémentaires grâce à la difficulté, chutant à deux mouvements du sommet. Il a ainsi terminé la compétition avec 170,1 points.

Javier Cano Blázquez, a remporté la médaille d’argent avec 101,1 points après une bonne performance en bloc mais une chute prématurée en difficulté. Enfin, Mikel Linacisoro Molina a décroché le bronze avec un score combiné de 70,8 points : 35,8 en bloc et 35 en difficulté.

Les résultats des finales :

1. Alberto Ginés López : 80,1 + 90 = 170,1 points
2. Javier Cano Blázquez : 80 + 21,1 = 101,1 points
3. Mikel Linacisoro Molina : 35,8 + 35 = 70,8 points
4. Enrique Beltrán : 16,9 + 30,1 = 47 points
5. Guillermo Peinado : 20,4 + 21,1 = 41,5 points
6. Eneko Carretero : 19,6 + 19 = 38,6 points
7. Pau Galofré : 8,9 + 15 = 23,9 points
8. Aitor Martínez : 8,4 + 5 = 13,4 points

© IFSC

Avant d’être disputée aux Jeux olympiques de Paris 2024, ce format combiné bloc & difficulté sera l’une des quatre épreuves des Championnats d’Europe de Munich 2022, qui se dérouleront du 11 au 21 août 2022.

Publié le : 07 mars 2022 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers compétition

Paris 2024