Le contenu

Retour sur les finales handi-escalade de ce week-end aux Championnats du Monde!

Samedi soir, le silence règne au sein de l’AccorHotel Arena. Les épreuves seraient-elles terminées? Non bien au contraire, nous sommes en plein dedans! Oui, en s’y approchant de plus près, l’on entend une voix. Un japonais au pied du mur de difficulté fait des bonds: il guide et encourage son grimpeur, déficient visuel, dans sa voie de finale.

Bienvenue dans les finales des Championnats du Monde d’handi-escalade 2016!

C’est un instant tout simplement exceptionnel, quand les milliers de spectateurs qui entourent le mur des championnats du monde ne font plus de bruit. Quelle frustration de ne pas pouvoir encourager ces grimpeurs hors normes. Mais ces derniers le savent, sentent cette présence derrière eux. Car si le silence est de rigueur, c’est parce qu’en bas, un guide les dirige dans leur voie. Ils sont déficients, et leur seul repère, c’est la voix de leur coach, quelques mètres plus bas. 

Et le nouveau champion du monde, c’est le japonais Koichiro Kobayashi. En bas de la voie, son coach était complètement surexcité. Une motivation qui paye car le grimpeur devancera de 5 prises le second. Le second qui est d’ailleurs notre français Nicolas Moineau, qui repart avec une belle médaille d’argent. Enfin, le podium est complété par l’italien Matteo Stefani.

capture-decran-2016-09-20-a-10-16-21

Le lendemain, dimanche, juste après l’épreuve de bloc et avant la finale de difficulté, l’AccorHotel Arena accueillait les dernières finales d’handi-escalade. 5 grimpeurs allaient se disputer le titre dans la catégorie AL-2 (amputé jambe).

Standing ovation pour l’espagnol Albert Gardia Ferrer, qui a dominé ces finales en mettant une dizaine de prises dans la vue des autres grimpeurs. Celui qui a fait sensation aussi, c’est le français Julien Gasc, qui se voit remettre la médaille d’argent autour du cou, avec une prise supplémentaire que le vice-champion du monde de 2014, l’américain Ronald Dickson. Il sera d’ailleurs départagé suite aux résultats des qualifications avec l’espagnol Ivan German Pascual. Et c’est finalement ce dernier qui vient compléter ce podium.

capture-decran-2016-09-20-a-10-14-53

Photo: FFME/Rémi Fabregue

Publié le : 20 septembre 2016 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers compétition

championnat du monde 2016