Le contenu

Retour sur les demi-finales du bloc féminin et de la difficulté masculine des Championnats du Monde!

Deuxième série de demi-finale ce matin à Paris. Les hommes passent sur le grand mur de difficulté, et les femmes s’attaquent aux 4 blocs de demi-finales. Le public est une nouvelle fois venu en masse pour encourager les grimpeurs à repousser leur limite. Et au sein de l’AccorHotel Arena, fraîchement décoré, les applaudissements du public résonnent. Il faut dire que ça fait son effet de grimper au sein de la plus grande arena de France!

On commence par le bloc, où une série de 4 problèmes particulièrement retords attendaient les 20 meilleures grimpeuses du monde. Mais rentrons rapidement dans le vif du sujet, la nation qui a dominé ce matin en bloc, c’est bel et bien le Japon. Le duo Akiyo Noguchi / Miho Nonaka domine aisément l’exercice. Elles se baladent sur le premier, troisième et quatrième bloc, les sortants tous à vue pour la numéro 2 mondiale, Miho Nonaka. 

Anna Stöhr rejoint le trio de tête en venant elle aussi à bout de ces trois mêmes blocs. L’autrichienne sera bien en lice pour aller chercher un nouveau titre mondial ce week-end!

demifemme1050

La suissesse Petra Klingler et l’américaine Megan Mascarenas enchaîne 2 blocs à vue. Un résultat suffisant pour prendre les 4ème et 5ème place ce matin. 

Et enfin, c’est une russe qui empoche la dernière place pour les finales: Elena Brasovskaia. Et tenez vous bien, cette grimpeuse a 16 ans seulement et n’a jamais participé à une coupe du monde de bloc! Une belle première donc pour celle qui a enchaîné 2 blocs en 3 essais aujourd’hui.

Dans le clan français, la magie des demi-finales masculines d’hier soir n’a pas opéré ce matin. Marine Thévenet ne trouve pas le chemin l’emmenant jusqu’en haut des blocs. Elle se contentera de 3 prises de zone en 8 essais. Grosse déception pour Mélissa Le Nevé, prétendre sérieuse au titre de championne du monde ce week-end. Tout comme Marine, elle n’enchaînera aucun bloc ce matin et terminera 18ème.

Quelques essais de trop. C’est ce qui coûte la place de Clémentine Kaiser en finale. 8ème avec 2 blocs en 5 essais, elle fait partie des premières non qualifiées. Une belle place tout de même pour sa première participation à un championnat du monde.

capture-decran-2016-09-17-a-12-15-10 + Les résultats complets 

En parallèle de demi-finales du bloc féminin, les hommes avaient donc rendez-vous sur le grand mur de diff, à droite de la salle. Une voie bien physique attendait les grimpeurs, où blocages, no-foot et serrage de prise étaient au rendez-vous.

Et rassurez-vous, les meilleurs grimpeurs du monde seront bien présents en finale des Championnats du Monde! 

Et quand on parle de « meilleur grimpeur du monde », comment ne pas penser à Adam Ondra?! Après avoir participé aux demi-finales du bloc hier soir (et au passage raflé la première place du provisoire), le tchèque réitère en difficulté aujourd’hui! Oui, oui, il s’octroie bien la première position du classement, en chutant sous le bac final. Il y a deux ans, Adam rentrait déjà dans la légende en devenant la même année champion du monde de bloc et de difficulté. Va-t-il réussir à conserver ses deux titres, ce qui serait une première historique?

demihomme1050
Réponse imminente. Car derrière, les autres grimpeurs ne lui laisseront pas le droit à l’erreur. Domen Skofic, l’homme en forme de cette saison le talonne de près, chutant une prise plus bas que le tchèque. 

La température est monté d’un cran ce matin, quand Gautier Supper et Romain Desgranges ont fait leur entrée au pied du mur de difficulté. Poussés par le public, ils montent très haut dans cette voie, et se font avoir dans l’un des crux difficiles à négocier sur deux pinces fuyantes. Mais Gautier Supper et Romain Desgranges n’en ont pas fini d’affoler l’applaudimètre. En se classant respectivement 3ème et 4ème, ils seront bien là pour les finales.

Figure aussi sur la liste des finalistes une série de grimpeurs, aux palmarès plus affolants les uns que les autres: Jakob Schubert 5ème, Ramon Julian 6ème, Keiichiro Korenaga 7ème, et Sean McColl 8ème, sont tous tombés au même endroit.

capture-decran-2016-09-17-a-12-31-29 + Les résultats complets

La suite de la journée? Des finales de bloc, d’handi-escalade, de vitesse et même de difficulté. Programme chargé, à suivre en direct depuis PG!
14390814_906181752851718_780071972681725668_n

Photos: FFME

Publié le : 17 septembre 2016 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers compétition

championnat du monde 2016