Le contenu

Reprendre l’escalade après une longue pause, nos astuces!  

Ça y est, vous êtes prêt à reprendre la grimpe après une pause plus ou moins volontaire ? Sachez que ce moment est essentiel : votre reprise va donner votre rythme pour la suite, pour beaucoup de raisons. C’est d’autant plus le cas si vous venez de vous rétablir d’une blessure ou d’un traumatisme, car votre corps et votre esprit risquent de ne pas réagir de la même manière. On vous explique tout et on vous prodigue des conseils dans cet article.  

 Prendre le temps est essentiel  

Avant toute chose, gardez en tête qu’il ne s’agit pas d’une compétition. Reprendre la grimpe après une longue pause, notamment de plusieurs semaines ou plusieurs mois, nécessite toute votre attention. Il faut donc prendre votre temps pour arriver progressivement à vos objectifs. Commencez donc petit : de petits objectifs, de petits pas, une reprise en douceur en d’autres termes. Cela est essentiel pour permettre cet ajustement entre votre corps et votre esprit, qui vont vous dicter deux choses différentes.  

Par exemple, la peur du vide ou la peur de tomber peut revenir au galop, et vous paralyser dans des situations pour lesquelles vous n’auriez eu aucun souci auparavant. Ne négligez pas l’impact de cette pause sur votre mental, et prenez le temps de vous ré apprivoiser en cours de grimpe.  

Armez-vous des bons outils  

Si votre mental sera sans doute votre meilleure arme pour lutter contre ces nouvelles peurs, ce sera aussi votre allié pour reprendre en douceur. Il faudra également vous réhabituer à votre matériel de grimpe indispensable, et à votre environnement. Pour cela, partez grimper en groupe : c’est toujours mieux pour réussir à se « remettre dans le bain ». Vous pourriez vouloir recommencer seul, afin d’éviter le regard des autres et aussi vous tester, mais ce n’est pas une bonne option.  

En parallèle, prenez avec vous du matériel en cas de blessures. Pour les blessures superficielles ou les douleurs par suite d’un choc, vous pouvez utiliser des produits à base de CBD, désormais très populaires chez les grands sportifs, comme l’huile de CBD. Cette dernière, appliquée localement, permet de soulager les douleurs musculaires. N’oubliez pas votre trousse de secours habituelle pour traiter d’éventuelles plaies ouvertes ou bosses.   

Mettez la préparation au cœur de vos préoccupations  

Toute reprise nécessite du temps, mais aussi de la préparation, notamment physique. Même si vous avez continué à vous entraîner, il n’est pas impossible que vous ressentiez d’importantes courbatures après votre premier jour : c’est normal, mais c’est à surveiller. Par conséquent, un entraînement sportif en amont, et en aval, de votre séance, est conseillé. Alliez musculation pour dynamiser votre tronc ainsi que vos bras et natation pour un travail du corps en douceur.  

Aussi, ne négligez pas l’importance de l’échauffement pour votre reprise, ainsi que les étirements en fin de séance. Avec le ramassage des cordes et du matériel, c’est une étape qui s’oublie facilement, mais restez attentif à cela, surtout pour une reprise.  

Patience et persévérance seront vos meilleurs alliés pour votre reprise !  

 

Publié le : 28 juillet 2021 par Charles Loury vues

Non classé