Le contenu

Un nouveau 8c féminin français par Carole Palmier

Le week-end dernier, la discrète (mais efficace) falaisiste Carole Palmier venait à bout de son 3ème 8c avec  « Sex After Climb »  en Andalouise. Il s’agit de la 3e voie de Carole à ce niveau en à peine un an, et 3 premières ascensions féminines : « Spanish Caravane » 8c en Août 2015 (équipée par Antonin Rhodes, secteur « La Ramirole », Verdon), « La Rubia » 8c+ en novembre 2015 (équipée par Christian Lupion, Villanueva del Rosario) et Sex After Climb. Avec La Rubia il s’agit selon elle des deux lignes majeures dans ce niveau en Andalousie, qui plus est des lignes naturelles.

Voici son commentaire ci-dessous:

« Sex After Climb » a été équipée par Sergio Jimenez, (équipeur très actif en Andalousie ayant contribué au développement des sites de Re-Guchillo et Otiñar). C’est une magnifique ligne de 35m dans une planche régulière très déversante au secteur d’Otiñar en Andalousie. J’avais essayé la voie en décembre dernier, 3 petits jours sur la fin d’un trip, et j’étais restée sur ma fin en tombant au dernier pas de bloc. J’avais dû rentrer en France pour ne pas manquer la fameuse soirée annuelle de François Poncet « Pompon » à Marseille, car il y a des priorités ! Je gardais depuis un souvenir ému de cette voie aussi esthétique à regarder qu’à grimper. Lors d’un séjour récent de 15 jours en Andalousie, j’ai remis les doigts dans cette kingline, et avec plus de motivation que de de réelle patate j’ai clippé le relai après une bonne semaine de runs.

Cette voie est soutenue tout le long, dès le premier pas tu es dans l’ambiance… Il va falloir forcer ! Les mouvs durs sont aussi techniques avec de mauvais pieds et il ne suffit pas de fermer le bras… Le plus difficile pour moi a été la section de rési finale où pendant 5 dégaines tu ne peux pas vraiment souffler, avec un pas de bloc au milieu (un mauvais plat que tu ne peux prendre qu’en tri tendu et avec lequel du dois placer une lolotte précaire pour te hisser et dynamiser jusqu’à une petite pince…). Je suis quasi toujours tombée à ce pas, et une fois sous le relai complètement explosée. Bref il a fallu du mental pour ces 10 jours à Otiñar, mais l’Andalousie dégage de bonnes ondes et mettre des runs dans une belle voie c’est toujours un plaisir ! La voie dans sa version actuelle (sans la prise en Sika dans le crux) a été réalisée à ma connaissance  par José Luis Palao, Joe Kinder en 2014.

Vidéo de Joe Kinder ici : 

Plus récemment, la voie a été réalisée à vue cet hiver par Jakob Schubert (« le plus dur à vue qu’il ait réalisé à ce jour » source : http://kletterszene.com/news/jakob-schubert-onsight-8c-jimmy-webb-bouldert-8c-flasht-8b-9a-erstbegehung-alban-levier/), pas d’ascensions féminines.

Je voudrais tout de même partager une anecdote plutôt négative: La voie était entièrement naturelle après la rupture d’une prise en sika en 2014 (cassée en partie naturellement puis non recollée et cassée complètement avec accord de l’équipeur par José Luis Palao et Joe Kinder car cela passait sans). Malheureusement certains ont du trouver ça un peu trop dur et sont allés « gratter » le haut de la colo et une prise dans le crux… l’équipeur n’a pas trop apprécié (normal!), et a fait ce qu’il a pu en rebouchant le carnage au sika pour conserver la difficulté de la voie. Entre novembre 2015 et juin 2016 je déplore qu’ à cause de grimpeurs irrespectueux il y ait à nouveau du sika dans la voie … mais pourquoi de tels gestes ?? Allez à la salle si vous voulez grimper dans du « sur-mesure » !

 

Publié le : 10 juin 2016 par Charles Loury vues

# Actualités PG# Univers Falaisecroix en falaise

carole palmier