Le contenu

Km Verticaux & Grosse poésie

Lier littérature et le nom des voies en escalade, Benjamin Mariotat l’a fait histoire de revaloriser un peu la touche artistique de notre activité.

 

Certains anciens, dinosaures et autres sacro-saints de l’escalade n’aiment pas l’idée d’un carnet de croix car ils y voient l’éloge de la performance, le culte de la cotation, le summum de l’égocentrismo. Pour eux c’est clair : Un bourinator de la croix ? 0% matière grise !

Si j’écris ces lignes, si je me donne aujourd’hui carte blanche, c’est pour dénoncer ces vieilles logiques de guerre et proposer une autre vision à la future génération de grimpeurs. Cette invitation au voyage ne sera probablement pas acceptée par tous mais vous connaissez le proverbe, l’ami de tout le monde

Germée depuis quelques mois déjà, la mauvaise graine avait bien poussé mais elle restait tapie dans l’ombre. J’en avait parlé très peu et discrète encore se faisait l’odeur de son parfum sauvage. Pourtant aujourd’hui je le sens, l’idée est bonne, la sopa de ajo semble cuite et je me sens prêt à étonner mon petit monde. Êtes-vous prêts ? C’est la surprise du chef !
En me prenant pour le D’Ormesson du mousqueton, en activant le mode « no limit » je peux l’affirmer : Une étoile est née !

Le temps est donc venu de débarquer dans la cour des grands ! Qu’ai-je à perdre ? Personne n’est contraint de lire ces lignes, c’est un défi personnel que je me lance. Porté par les ailes du désir je risque de partir loin, « go west ! » me dit mon esprit d’allumé ! Evade-toi ! Aujourd’hui tu es comme le goéland paré au vol de l’aigle, vagabond d’occident inspiré par les seules couleurs du charme tu n’as pas de règles à t’imposer, pas d’itinéraire à respecter ! Offres-toi un vol au-dessus d’un nid de marmottes, un voyage avec vue sur la mer, et si un delfin tu aperçois alors n’hésite pas et, comme lui, pousse un hurlement ! Ben quoi ? Tu es libre !

Sur ton chemin prends garde, les éléments ne font pas de cadeaux et certains « rasta vaut rien » dont le tube neural est assez restreint, jaloux de ton idée, vont te prédire le pire car leur désir à eux rapidement tu vas le cerner : voir tes espoirs karsherisés ! S’ils te critiquent aussi, saches qu’au fond tu leur plais, dis-moi qui tu hais, je te dirais qui tu suis ! Alors garde ton cap malgré les sueurs froides, continues jusqu’aux portes de l’au-delà, trace ta route, serein comme un damné dans le corredor de la muerte car tu le sais : Les étoiles meurent aussi ! Moque-toi des coups portés, supporte cents patates s’il le faut ! Après tout, les vivants sont ceux qui luttent, non ? Quand se rapprochera le point final, que tu apercevras – enfin ! – « l’exit in red » de ce texte expérimental, ne t’arrêtes surtout pas, « Gracias fina ? » bien plus tard tu le crieras !

Grimper, écrire et rêver sont les seules lois de ce carnet de croix, les uniques règles de la partie. Si vous les avez comprises, alors ouvrez et lisez ceci : C’est juste une grosse poésie.

  • Texte: Ben Mariotat
  • Photo: Nolwen Berthier

« Dinosaure » 8a+ à Seynes / « Egocentrismo » 7c à Rodellar / « Bourinator » 8a à Céüse / « 0% matière grise » 7c à Volx / « Carte blanche » 8a à Céüse / « Logique de guerre » 7c+ à Annot / « Génération » 8a+ à Neuville / « Invitation au voyage » 7c+ à Volx / « L’ami de tout le monde » 8b à Céüse / « Mauvaise graine » 8a+ au Branches / « Parfum sauvage » 7c à la grotte de l’Ours / « Sopa de ajo » 7b+ à Rodellar / « Surprise du chef » 7b à Ailefroide / « No limit » 7c+ à Rodellar / « Uné étoile est née » 7c à Omblèze / « La cour des grands » 7c à Entraygues / « Défi » 7b+ à Châteauvert / « Les ailes du désir » 8a dans le Tarn / « Go west » 8a à Sadernes / « Le goéland » 8a au Vignettes / « Le vol de l’aigle » 7b à Omblèze / « Vagabond d’occident » 7c à Céüse / « Les couleurs du charme » 7b+ à Châteauvert / « Vol au-dessus d’un nid de marmottes » 7b+ à Tournoux / « Avec vue sur la mer » 7c à la paroi des toits / « El Delphin » 7c+ à Rodellar / « Hurlement » 8a+ à Orpierre / « Ben quoi ? » 8b à Rue des masques / « Les éléments ne font pas de cadeaux » 7b à Châteauvert / « Rasta vaut rien » 8a+ dans le Tarn / « Le tube neural » 6c+ à Seynes / « Espoir karsherisé » 8a au Fournel / « Dis-moi qui tu hais, je te dirais qui tu suis » 8a à Saint Léger / « Sueurs froides » 8a+ à Céüse / « Au portes de l’au-delà » 7c à Tournoux / « El corredor de la muerte » 8a à Rodellar / « Les étoiles meurent aussi » 7b à la grotte de l’ermite / « Cent patates » 7b+ à Céüse / « Les vivants sont ceux qui luttent » 7b à Tamée / « Exit in red » 8a à Annot / « Gracias fina » 8a à Rodellar / « Grosse poésie » 8a à l’Eau vive

Publié le : 22 juin 2017 par Charles Loury vues

# Actualités PG