Le contenu

Jamais un grimpeur n’a connu une progression aussi fulgurante que Sean Bailey !

Sean Bailey a connu un mois sensationnel !

Il y a moins d’un mois, Sean Bailey n’avait encore jamais réalisé de 8C bloc. À l’heure d’aujourd’hui, il en a enchaîné un, ainsi que deux 8C+. D’abord « Box Therapy », dans le Rocky Mountain National Park, il y a quelques jours. Et maintenant « Grand Illusion », dans l’Utah. Ajoutez à cela une poignée de 8B+ supplémentaires, comme « Ode to the Modern Man » et vous obtenez un mois de dingue pour le grimpeur américain !

« C’est de la folie », a déclaré Sean Bailey à propos de sa progression spectaculaire. « Pourtant j’ai passé beaucoup de temps à clipper des dégaines à l’extérieur ces derniers temps ».

Il s’agit de la seconde ascension de « Grand Illusion », après que Nathaniel Coleman ait libéré la ligne cet été. Le bloc est en fait le départ bas de « Euro Roof », un 8B ouvert par Chris Sharma.

« Ce bloc a un style super unique ! », a déclaré Sean Bailey. « Il s’agit d’environ 25 mouvements dans un toit sans aucun repos. Ça demande une tonne de puissance et de rési, en plus, le crux du bloc se situe tout à la fin. La première partie consiste à grimper en compression sur des tufas, ce qui est fou à voir sur du granite. Au milieu, il y a une série de grands mouvements sur des inversées, et le crux de la fin tire sa difficulté de deux mouvements d’épaule et d’une contrepointe difficile à tenir. Ce passage convient parfaitement à mon style et à ma taille ».

Sean Bailey au départ de « Grand Illusion », son deuxième 8C+

Les folles performances de Sean Bailey ont débuté à la fin du mois de septembre, par une série de blocs extrêmes, dont « Ode to the Modern Man » 8B+. Quelques jours plus tard, il enchaînait « White Noise », son premier 8C. Profitant de sa forme exceptionnelle, il signait une semaine après l’ascension de « Box Therapy » son premier 8C+, une ligne ouverte par Daniel Woods en 2018 et répétée il y a peu par Drew Ruana.

Si ses performances s’étaient arrêtées là, cela aurait déjà été un mois sensationnel pour Sean. Mais la cerise sur le gâteau a été « Grand Illusion ». Et il n’a pas mis longtemps pour dompter ce monstre de granite. Au premier essai de sa troisième séance de travail, l’américain rétablissait au sommet du bloc.

De par le nombre élevé de mouvements dans ce bloc, Sean tient à préciser: « C’est un style différent de tous les blocs que j’ai essayés, donc il est définitivement dans une catégorie à part. Il se rapproche probablement de « First Round First Minute » (une voie en 9b établie par Chris Sharma) sur lequel je me base pour la cotation. » 

  • La vidéo de Nathaniel Coleman et Drew Ruana dans « Grand Illusion »:

Publié le : 03 novembre 2020 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers Falaisecroix en falaise

Sean Bailey