Le contenu

Enchaîner un 8C bloc en moins d’une heure ? C’est possible pour ce jeune japonais !

© Keiichiro Korenaga

Enchaîner un 8C bloc, c’est déjà fort… Le faire en moins d’une heure c’est encore plus fort. Mais alors, enchaîner un 8C bloc en moins d’une heure, puis directement après un 8B+ en moins de vingt minutes… C’est très très fort !

C’est l’incroyable performance qu’a réalisée Nomura Shinichiro. Une incroyable performance pour une incroyable histoire… En effet, plutôt habitué à participer à des compétitions (le jeune japonais a par exemple fait un top 15 cette saison en Coupe du Monde, et décroché l’argent aux Championnats du Monde jeunes il y a quelque temps), Nomura découvre l’escalade en extérieur en Décembre dernier seulement.

Immédiatement, c’est la révélation ! Il enchaîne directement deux 8C bloc tout de suite en débutant. Jamais un grimpeur n’avait réalisé des blocs si durs après si peu de temps passé dehors.

Hier, le jeune Shinichiro a frappé encore plus fort. Moins d’une heure après avoir découvert « Orochi », il était au sommet de ce 8C ouvert par Dai Koyamada il y a plus de douze ans. Et pour confirmer son excellente forme du moment, il se rend tout de suite après dans « Ginga », un 8B+ qu’il enchaînera également ultra rapidement, lors de son troisième run dans le bloc !

Grimper sur le rocher est quelque chose de tout nouveau pour moi, ça ne fait que commencer. J’aimerais continuer dans cette direction et engranger encore plus d’expérience en 2018. Mais je reste tout de même attiré par la compétition, et j’aimerais prendre part aux Championnats du Monde à Innsbruck, sous les couleurs du maillot japonais.

Ma façon de m’entraîner est plutôt simple. Je grimpe dans la salle que tient Dai Koyamada. Je cherche à savoir si je suis en équilibre : comment je me sens dans mes mouvements, est-ce que je bouge dans la bonne direction, est-ce que tout est bien stable…

J’ai une voie là-bas, toujours la même, dans laquelle je grimpe tout le temps pour vérifier mon état de forme. En plus de tout cela, je sors de ma zone de confort, en allant dans des voies plus dures, afin d’identifier mes points faibles. Puis j’essaye de les corriger, de m’améliorer et de faire de ces points faibles des points forts. »

Publié le : 20 février 2018 par Nicolas Mattuzzi vues

# Actualités PG# Univers Falaisecroix en falaise

Nomura Shinichiro