Le contenu

CAMP développe une nouvelle gamme escalade aux cotés des plus grands grimpeurs

© Planetgrimpe

Article Sponsorisé

CAMP est depuis de longues années aux côté de Janja Garnbret, mais résumons un peu ce maestro de l’escalade…

Il y a les champions qui gagnent et il y a les phénomènes qui gagnent en surclassant leurs adversaires. Les premiers parfois se contentent d’une victoire : il arrive qu’après un grand succès, ils lèvent le pied. Les seconds, par contre, veulent toujours gagner. Et bien sûr, ils y parviennent, car leur talent est sans limite et cultivé à la perfection : les phénomènes du sport ont l’ADN du numéro 1, contrairement aux autres, ils font la une quand ils n’ont pas la médaille d’or autour du cou. Janja Garnbret, la plus forte grimpeuse de la planète, appartient à cette catégorie.


Née en 1999 et athlète CAMP depuis 2014, la très forte Slovène a remporté la coupe du monde de bloc 2019. Elle a dominé toutes les étapes et établi un record difficile à battre : six victoires en six compétitions, ce qui s’ajoute aux deux victoires consécutives de 2018 dans la spécialité dont elle est également championne du monde en titre. Au total, depuis ses débuts en coupe du monde de bloc (2016), Janja a participé à dix-sept étapes du circuit, grimpant quatorze fois sur le podium (onze sur la plus haute marche et trois sur la deuxième) et manquant la finale une seule fois (septième place à Vail en 2017).

En passant du bloc à la difficulté, les chiffres sont encore plus impressionnants, à commencer par les trois coupes du monde consécutives (2016, 2017 et 2018) qui suffiraient à elles seules pour faire de Janja une légende (dans l’histoire de l’escalade, seuls trois autres athlètes ont réussi à faire la même chose). Une série incroyable de podiums et de victoires en coupe du monde, qui a débuté avec l’argent à Chamonix en 2015 et qui s’est poursuivie sans jamais manquer une finale (le pire résultat, relativement parlant, était la cinquième place d’Imst en 2016).

Mais ce n’est pas fini : sans compter les titres mondiaux et européens en catégorie Jeunes, Janja compte également trois podiums en combinés en coupe du monde ainsi que trois médailles d’or et une d’argent au classement mondial général. En falaise, une spécialité à laquelle elle consacre peu de temps pour le moment, elle possède un niveau de 9a après travail, 8c flash et 8b à vue. La marque CAMP est à ces cotés depuis de nombreuses années pour l’équiper, l’aider et la soutenir dans ses performances.

CAMP et les athlètes de haut niveau

Fort de ces partenariats avec les grands noms de l’escalade comme Janja Garnbret, Stefano Ghisolfi ou Laura Rogora, CAMP arrive cette année avec de grandes nouveautés dans le domaine de l’escalade.
On retrouve le savoir-faire de la marque italienne  au niveau des baudriers avec une nouvelle gamme ENERGY composé d’ un modèle adapté à la morphologie féminine : ENERGY NIVA, d’un modèle pensé pour les juniors : ENERGY JR et d’une gamme mixte : ENERGY et ENERGY CR4 (avec un réglage cuisses et deux boucles de réglage à la taille). Cette gamme ENERGY offre une grande polyvalence, tout en maintenant un confort exceptionnel de l’utilisateur, ces baudriers constituent un excellent choix pour toutes les disciplines, de l’escalade en salle à la falaise.

CAMP prend aussi son envol sur la qualité de ces mousquetons. Forts de nombreux brevets améliorant la prise en main, la résistance et la légèreté les mousqueton CAMP se hisse à la plus haute place des mousquetons hauts de gamme.

Une nouvelle génération de mousquetons

On retrouve toujours dans ce panel le mousqueton Photon lock avec ses seulement 43g :

PHOTON LOCK

Mousqueton à vis idéal pour les relais en alpinisme en haute altitude et les voie de plusieurs longueurs. Très polyvalent grâce à ses dimensions standards, il présente une construction à double nervure qui garantit à la fois un rapport résistance/poids exceptionnel et une large surface de glissement des cordes. Le nez avec la géométrie breveté SphereLock optimise le jeu mousqueton/doigt pour une sécurité maximale. Marquage laser de sécurité indiquant si la virole est ouverte ou fermée. Disponible en 1 couleur. Poids: 43 g

Mais aussi un renouvellement de la gamme de mousquetons HMS avec entre autre:

ATOM LOCK

L’Atom Lock est un mousqueton HMS de haute résistance, destiné à l’assurage et à la descente en rappel. La large ouverture garantit un accrochage rapide et facile, tandis que le nez avec la géométrie brevetée SphereLock optimise le jeu mousqueton/doigt pour une sécurité maximale. Marquage laser de sécurité indiquant si la virole est ouverte ou fermée. Poids: 82 g

CORE LOCK

Grâce à son design arrondi, le mousqueton Core Belay Lock présente une ouverture  exceptionnellement large et un espace intérieur considérable facilitant tous les types de manoeuvres, de l’assurance aux rappels. Le nez avec la géométrie breveté SphereLock optimise le jeu mousqueton/doigt pour une sécurité maximale. Marquage laser de sécurité indiquant si la virole est ouverte ou fermée. Poids : 81 g (existe aussi en version mousqueton directionnel : Core Belay lock)

Publié le : 09 novembre 2020 par Charles Loury vues

# Actualités PG# Univers MatosNews Matos

campjanja garnbret